Quelles sont les meilleures assurances vie en Suisse ?

Contrat d'assurance vieSomme assuréePiliersOptionsDevis
Coup de Coeur
Documents | EmmaLife
10.000 CHF
-
2.000.000 CHF
3B
  • Protection famille, hypothèque, partenaires commerciaux
  • Souscription en ligne possible sans visite médicale
  • Jusqu'a 2,000,000 CHF de somme d'assurance
  • Versement du capital garanti à 100%
Devis
Cashback de 50 CHF avec ce lien
Axa — Wikipédia

Smart Flex
10.000 CHF
-
5.000.000 CHF
3A et 3B
  • Sécurisation des rendements
  • Réallocations mensuelles
  • Gestion de la phase finale du contrat
  • Versement du capital garanti à 100%
Devis
Helvetia Compagnie Suisse d'Assurances SA - Top-bank.ch - Compagnie  d'assurance50.000 CHF minimum 3A et 3B
  • Libre paiement des primes
  • Rente d’incapacité de gain
  • Versement du capital garanti à 100%
Devis
Generali — Wikipédia

Scala
200.000 CHF maximum 3A et 3B
  • Versement supplémentaire
  • Exonération du paiement des primes
  • Rente d’incapacité de gain
  • Capital d’invalidité
Devis
Allianz - Notre compagnie partenaire assurance voiture - CM-Prestige10.000 CHF minimum 3A et 3B
  • Libération du paiement des primes
  • Capital supplémentaire en cas de décès
  • Maintien des revenus
  • Versement du capital garanti à 80%
Devis
Swiss Life — Wikipédia

FlexSave Invest
50.000 CHF minimum 3A et 3B
  • Privilège successoral en cas de faillite
  • Prestations garanties en cas de rachat
  • Possibilité de versements anticipés
  • Versement du capital garanti à 100%
Devis

L’assurance vie est un contrat d’épargne, de prévoyance et de placement très apprécié des particuliers en Suisse. Il offre une couverture en cas de décès ou de perte de gains, une rente complémentaire pour préparer sa retraite ou un moyen de se constituer un capital.

Mais comment fonctionnent les différents types d’assurance vie et quelles sont leurs caractéristiques et avantages ?

Découvrez dans cette page tout ce que vous avez besoin de savoir sur cette prévoyance, son principe, ses objectifs ou encore sa fiscalité.

  • L’assurance-vie peut être à risque pur, mixte ou liée à des fonds de placement
  • Les revenus issus d’une assurance vie bénéficient d’un cadre fiscal avantageux
  • Une assurance vie peut être utilisée comme une solution d’investissement
  • Les différents types de garantie répondent à de nombreux besoins

Qu’est-ce qu’une assurance vie?

Une assurance vie est un contrat d’assurance qui couvre les risques de décès ou d’invalidité des assurés ou qui servent de prévoyance vieillesse privée. 

Ainsi, l’assurance-vie a pour but de répondre à plusieurs besoins. Elle peut notamment servir de couverture en cas d’incapacité de gain, de couverture en cas de décès, d’une optimisation de la retraite et de produit de placement.

Quels sont les différents types d’assurance vie ?

Il existe actuellement trois grands types d’assurance vie sur le marché en Suisse :

  • Si vous souhaitez avoir une couverture en cas de décès et d'incapacité de travail mais ne vous ne souhaitez pas de prévoyance privée pour compléter les deux premiers piliers : Assurance vie risque pur.
  • Si vous souhaitez que votre assurance vie vous assure un train de vie équivalent après la retraite, il va falloir opter pour une prévoyance privée : l'assurance vie mixte (3eme pilier)
  • Si vous souhaitez que votre assurance vie vous permette de réaliser des investissements financiers, vous pouvez opter pour une assurance vie liée à un fond de placement.
Type d'assurance vieCaractéristiquesProfil de l'assuré
Assurance vie risque pur
  • Aucun capital constitué
  • Versement de primes régulières
  • Permet simplement de couvrir les risques de décès ou d'incapacité de gain
Assuré qui souhaite protéger ses proches ou se protéger en cas de décès ou d'incapacité de gain
Assurance vie mixte
  • Permet de se constituer un capital
  • Offre des garanties supplémentaires avec le 3ème pilier
  • Possibilité de garantir le capital
Investisseur, épargnant prudent souhaitant à la fois se protéger et protéger ses proches et se constituer un capital
Assurance vie liée à des fonds de placement
  • Permet uniquement de se constituer un capital
  • Les primes sont investies sur les marchés
  • Le rendement n'est pas garanti
Investisseur dynamique qui souhaite faire fructifier son épargne
Différents types d'assurance vie

Assurance vie risque pur

L’assurance vie risque pur est une assurance qui offre une couverture en cas de décès ou d’incapacité de travail. 

L’assuré verse ainsi une prime régulière sans accumuler de capital. C’est le contrat qui détermine la somme qui sera versée si le risque assuré survient. Etant donné que les primes ne constituent pas une accumulation de capital, les primes d’une assurance vie sont particulièrement avantageuses.

L’assurance décès verse, en cas de décès, la somme garantie aux survivants. L’assurance incapacité de gain va quant à elle assurer un revenu au souscripteur en cas d’incapacité de travail. Cette rente est accessible en cas de capacité de gain réduite ou d’incapacité de gain totale.

Assurance vie mixte

L’assurance vie mixte est différente de l’assurance vie risque pur qui, comme nous venons de le voir, a pour but de couvrir les risques financiers de la vie. 

L’assurance vie mixte permet en effet à la fois de préparer l’avenir et d’accumuler du capital. Il existe différentes manières de se constituer un capital avec une assurance vie mixte :

  • La manière classique
  • Avec une rémunération garantie
  • Liée au marché par le biais de fonds de placement ou de fonds corrélés à un indice.

Assurance vie liée à un fonds de placement

L’assurance vie liée à un fonds de placement est un type d’assurance vie dont le but premier est d’investir l’argent épargné sur des fonds de placement qui ont été sélectionnés ou en suivant un indice boursier précis.

Il est possible d’y investir avec un versement unique ou avec des versements réguliers. 

Le rendement de cette assurance vie dépend également de l’évolution de la valeur des fonds ou de l’indice suivi. Ainsi, les niveaux de gain possibles sont élevés quand le marché évolue favorablement mais les risques sont aussi importants en raison des fluctuations de ce dernier.

Ainsi, un contrat d’assurance vie liée à des fonds de placement ne garantit aucun rendement minimum et ne protège pas votre capital. Cependant, certains contrats intègrent des prestations minimales garanties à l’échéance. De plus, ces contrats vous couvrent également contre les risques financiers.

Assurance vie pilier 3 A : comment ça marche ?

On appelle “pilier 3A” une prévoyance liée faisant partie du troisième pilier du système de prévoyance en Suisse. Ce pilier vise plus spécifiquement la prévoyance vieillesse qui est versée au souscripteur à l’âge de la retraite avec un paiement anticipé possible sous certaines conditions.

Fiscalement, les cotisations de la prévoyance liée 3A sont déductibles du revenu imposable annuel. En contrepartie, le montant des versements qu’il est possible d’effectuer est plafonné par la loi. Pour l’année fiscale 2022, le plafond est de  :

  • 6 883 francs pour les actifs affiliés à une caisse de pension
  • 34 416 francs pour les actifs non affiliés à une caisse de pension.

Enfin et en ce qui concerne les retraits du pilier 3A, il est possible de retirer les fonds de cette prévoyance entre 5 ans avant ou après la retraite classique. Cela permet donc de retirer les fonds de ce pilier en cas de retraite anticipée.

Assurance vie pilier 3 B : comment ça marche ?

L’assurance vie pilier 3B est une prévoyance libre de prévoyance privée. On l’appelle “prévoyance libre” ou “prévoyance libre non liée” étant donné qu’il n’est pas associé à la retraite.

Cela signifie que la durée ainsi que la date du versement peuvent être choisies individuellement. Il s’agit donc d’un contrat flexible capable de s’adapter au rythme de vos revenus et à vos objectifs d’épargne à moyen et long terme.

Il n’y a aucun versement plafonné annuel pour le pilier 3B et vous pouvez effectuer un versement important unique ou un versement mensuel selon votre convenance. Le niveau de risque des placements est également laissé au libre choix du souscripteur. Il existe ainsi des placements à risque faible avec des possibilités de rendement moindres ou des placements plus risqués mais potentiellement plus rentables.

De la même manière, il est ici possible de bénéficier ou non d’une couverture d’assurance. Cette dernière permet de vous octroyer une protection ainsi qu’à votre famille ou à votre partenaire en cas de décès ou d’incapacité de travail.

Les retraits du pilier 3B peuvent se faire à une date prévue à l’avance et choisie librement ou par anticipation.

Sur le plan fiscal cependant, les versements effectués sur le pilier 3B ne sont pas déductibles de vos revenus imposables. Les avoirs détenus dans ce pilier sont donc soumis à l’impôt. En revanche, le versement du capital est non imposable sous certaines conditions dont :

  • L’atteinte des 60 ans par le souscripteur
  • La conclusion du contrat avant l’âge de 66 ans
  • Une durée de contrat d’au moins 5 ans
  • Le preneur d’assurance et la personne assurée sont la même personne.

Fiscalités assurance vie : quels sont les avantages ?

La fiscalité de l’assurance vie et ses avantages varient selon que vous choisissiez un produit de pilier 3A ou 3B.

Type d'assurance vie Fiscalité du pilier 3A Fiscalité du pilier 3B
Assurance vie mixte
  • Aucun impôt pendant la durée du contrat.
  • Impôt sur le revenu en cas de décès ou de vie séparé du reste du revenu et à taux réduit.
  • Aucun impôt sur les rendements et la prestation en cas de vie.
  • Impôt sur la fortune appliqué sur la valeur du capital racheté.
Assurance incapacité de gain Rente imposable à 100% sur l’impôt sur le revenu.Rente imposable à 100% sur l’impôt sur le revenu.
Assurance en cas de décès Impôt sur le revenu prélevé sur le capital, séparément du reste du revenu et à un taux réduit.Impôt sur le revenu prélevé sur le capital, séparément du reste du revenu et à un taux réduit.
Assurance en cas de décès sous forme de renteRente imposable à 100% sur l’impôt sur le revenu.Rente imposable à 100% sur l’impôt sur le revenu
Fiscalité assurance vie

Investir via mon assurance vie : est-ce une bonne idée ?

Comme nous venons de le voir, il est donc possible de réaliser des investissements par le biais d’une assurance vie liée à des fonds. Ces contrats permettent aux investisseurs privés de se constituer un capital et de le faire fructifier tout en s’assurant contre les risques de perte de revenu.

Par ailleurs, ce type d’investissement présente un avantage fiscal dont nous vous parlerons plus bas, avec une non-imposition sous certaines conditions. Notons simplement ici que plus la durée du contrat est longue et plus l’impact sera positif sur la fiscalité du souscripteur.

Souscrire une assurance vie liée à des fonds de placement permet donc de mettre en place une stratégie basée sur un rendement élevé avec les dividendes, les obligations à haut rendement et les obligations de marchés émergents.

Rappelons qu’en plus de ce rendement, l’assuré va bénéficier d’une couverture en cas de décès et de la possibilité de choisir un bénéficiaire ou encore d’un privilège en cas de faillite.

Ainsi et si vous êtes un investisseur privé à la recherche d’un produit de placement avec une croissance sur le long terme et aux coûts réduits, investir via une assurance vie s’avère être un moyen efficace d’atteindre vos objectifs.

À quoi sert une assurance vie ?

L’assurance vie en Suisse comme en France a plusieurs objectifs dont celui de vous prémunir contre les aléas de la vie.

Il s’agit donc d’un produit de prévoyance qui vous permet de protéger vos proches en cas de décès ou de préparer votre retraite.

Pour atteindre cet objectif, l’assurance vie consiste à faire fructifier une épargne qui sera disponible à l’échéance.

L’assurance vie est aussi un mode d’investissement et de placement apprécié par les investisseurs particuliers qui souhaitent générer des dividendes ou des plus-values sur le long terme tout en bénéficiant d’une fiscalité avantageuse.

Qui devrait souscrire une assurance vie ?

La souscription d’une assurance vie est idéale pour différents types d’épargnants et d'investisseurs dont :

  • Les familles : l’assurance vie est notamment conseillée aux familles avec enfants qui cherchent une couverture en cas de décès ou de maladie. Grâce à une assurance vie, on peut ainsi s’assurer que les frais fixes comme les intérêts hypothécaires, les loyers ou encore les frais d’entretien de la famille restent couverts en cas d’imprévu.
  • Les parents isolés : les parents isolés ont souvent un budget serré qui rend complexe une épargne pour préparer ma retraite. Avec un plan de prévoyance assurance vie, il est possible de se préparer à un avenir plus serein.
  • Les propriétaires : l’assurance vie va permettre aux successeurs des propriétaires de continuer à supporter les frais de la maison dont ils hériteront. 
  • Couples : les personnes vivant en couple sans être mariés peuvent aussi bénéficier de l’assurance vie pour se protéger efficacement en cas de décès d’un des partenaires. La couverture financière proposée par le pilier 3B est en effet accessible même sans contrat de mariage.
  • Les travailleurs indépendants : étant donné que les travailleurs indépendants ne disposent pas, pour la plupart, d’un deuxième pilier, l’assurance vie leur permettra de pallier une absence de prestation de caisse de pension en cas d’incapacité de gain ou de décès.
  • Les investisseurs : enfin, rappelons que l’assurance-vie est également un moyen simple mais efficace de réaliser des investissements et des placements en profitant d’une fiscalité avantageuse.

Quel est le prix d’une assurance vie ?

Plusieurs frais sont à prendre en considération lorsque l’on choisit de souscrire à un contrat d’assurance vie dont :

  • Les frais de gestion annuels : il s’agit d’un pourcentage variable appliqué au capital.
  • Les frais sur la plus-value : il s’agit d’un pourcentage variable également.
  • Les frais d’entrée : ils s’appliquent sur chaque versement et varient de 3 à 5% en moyenne.
  • Les frais de sortie : des frais de sortie ne sont pas systématiques mais peuvent également être appliqués en cas de retrait anticipé.
  • Les frais d’arbitrage et frais additionnels : il s’agit des frais d’opérations en Bourse.

On s’intéressera ici aussi à la notion de précomptes de frais, qui signifient que les frais ne sont pas étalés tout au long de la durée du contrat mais prélevés dès le début.

Pourquoi prendre une assurance vie ?

Les raisons de souscrire à une assurance vie sont multiples. En voici les  principales :

  • Obtenir une sécurité financière en protégeant vous et vos proches
  • Se constituer une réserve financière afin de faire face à d’éventuels coups durs ou imprévus ou pour financer un futur projet
  • Prévoir un complément de revenu avantageux au moment de la retraite
  • Investir en défiscalisant.

Qu’est-ce que la valeur de rachat d’une assurance vie ?

La valeur de rachat d’une assurance vie correspond au montant qui vous est versé après résiliation du contrat. Bien entendu, plus le contrat est long et plus cette valeur sera importante.

Un retrait du contrat peu de temps après sa souscription peut ainsi entraîner des pertes financières importantes. Il est également important de comprendre que le type de couverture choisi influencera aussi la valeur de rachat de l’assurance vie.

Rappelons également ici que les assurances vie risque pur ne sont pas concernées par la valeur de rachat car aucun capital n’est reversé à l’assuré.

Quels sont les avantages de l’assurance vie ?

En conclusion, les avantages de l’assurance vie en Suisse sont multiples avec :

  • Une fiscalité avantageuse
  • Une épargne adaptée au profil d’investisseur de l’assuré
  • Une optimisation du patrimoine
  • Une réduction des frais liés à certains évènements
  • Un cadre juridique et fiscal avantageux pour ses ayants droits.

Rappelons toutefois que le contrat d’assurance vie est un contrat à long terme et que sa performance ne sera évaluée que sur une durée moyenne de  3 à 5 ans.

Posez une question, un expert vous répondra
Votre nom est requis
Il est nécessaire de remplir ce champ