Comment faire le calcul de la LPP en 2024 ?

informations vérifiées

verificator-profile-picture-profile-picture

Informations vérifiées par  Adeline Harmant

Nos articles sont écrits par des experts dans leurs domaines (finance, trading, assurances etc.) dont vous verrez les signatures au début et à la fin de chaque article. Ils sont également systématiquement relus et corrigés avant chaque publication, et mis à jour régulièrement.

Découvrir la méthodologie
author-profile-picture
Alexandre Desoutter mis à jour le 04/04/2024

Calculer les cotisations LPP peut paraître complexe à première vue. Le calcul de vos cotisations du 2ème pilier est pourtant une étape clé si vous souhaitez préparer au mieux votre retraite et anticiper votre situation financière future.

Alors, comment faire le calcul de sa cotisation LPP en 2024 et de son salaire coordonné ? Comment calculer la part surobligatoire LPP et connaître les montants de ses prestations LPP ? Quelle part de votre salaire part vers le LPP et sur quel taux de conversion se baser pour calculer la prestation retraite ? Comment calculer sa rente LPP ou le rachat LPP ?

Réponses dans cet article !

Calcul LPP : à retenir

  1. Avant de calculer ses cotisations LPP, il faut connaître son salaire coordonné.
  2. Celui-ci est égal à votre salaire annuel brut, moins la déduction de coordination.
  3. Cette dernière est de 25'725 CHF en 2024.
  4. Ainsi, votre calcul LPP est le suivant : (Salaire coordonné x Taux de cotisation) / 2
  5. Les taux de cotisation varient de 7 à 18 % selon votre tranche d'âge.

Comment calculer ses cotisations LPP ?

L’objectif de la LPP est de compléter la part du traitement non couverte par l’AVS, l’assurance vieillesse et survivants, le seul pilier de la prévoyance suisse obligatoire. L’AVS a pour but de couvrir les besoins élémentaires à la retraite. La cotisation LPP se calcule donc à partir de la part du salaire couvert par l’AVS, appelé salaire coordonné. Pour connaître son montant, vous devez effectuer le calcul suivant :

salaire annuel brut - déduction de coordination (CHF 25'725 en 2024) = salaire coordoné

Si vous obtenez une somme négative, ou inférieure à CHF 3'675 (montant minimal assuré), ce montant sera fixé comme votre base assurée. Le salaire coordonné maximum assuré par la LPP est quant à lui de CHF 62'475 (soit le plafond LPP de CHF 88'200, moins la déduction de coordination de CHF 25'725). Si votre salaire mensuel est supérieur à CHF 62'475, les cotisations LPP seront calculées sur ce salaire maximum.

De là, voici le calcul à affectuer pour connaître ses cotisations LPP :

(Salaire coordonné x Taux de cotisation) / 2 = Cotisations LPP annuelles

Vous souhaitez souscrire une LPP ? Dans ce cas, comparez les meilleures offres en ligne et obtenez des devis gratuits :

2ème pilier (LPP) :
Comparez les offres pour trouver celle qui vous correspond

Je compare

Quel est le taux de cotisation dans le calcul LPP ?

La cotisation LPP correspond à un pourcentage de ce salaire coordonné. Ce pourcentage, ou taux de cotisation LPP, dépend de votre caisse de pension et de votre employeur. Un minimum est néanmoins fixé par la loi :

Tranche d'âgeTaux de cotisation LPP
De 25 à 34 ans
7 %
De 35 à 44 ans
10 %
De 45 à 54 ans
15 %
De 55 à 65 ans
18 %
Taux de cotisation Calcul LPP

Bon à savoir

Votre employeur a l’obligation légale de participer à hauteur de 50 % de votre cotisation. Si votre taux de cotisation est de 10 %, votre employeur assurera donc le versement de 5 % de vos cotisations, et vous 5 % également.

Quel est le calcul de la part sur-obligatoire LPP ?

Le salaire coordonné, c'est-à-dire assurable par l'AVS, ne doit pas dépasser un plafond de 88'200 CHF/an, auquel on déduit la déduction de coordination (25'725 CHF), soit un plafond de revenu à 62'475 CHF. Les salaires annuels assurés qui dépassent ce montant maximal sont affectés à la part surobligatoire. Dans ce cas, la loi n'oblige pas à assurer la partie du salaire qui dépasse cette limite. Cette option est facultative.

Si toutefois, vous souhaitiez assurer cette part supplémentaire, votre caisse de pension peut alors vous fournir d’autres prestations. Même si les caisses de pension sont libres de le fixer, sachez que le taux de conversion tourne alors autour de 5 % en moyenne pour la part surobligatoire LPP.

Il y a deux méthodes de gestion des cotisations surobligatoires LPP :

  • La variante enveloppante : elle traite de la même manière la part surobligatoire que la part obligatoire. Elle est intéressante si vous ne souhaitez pas prendre de risques.
  • La variante séparée (splitting) : pour la part surobligatoire LPP, les caisses de pension proposent le plus souvent des plans d’investissement personnalisés (splitting).

Dans certains cas, le taux de conversion peut devenir avantageux en investissant dans la prévoyance individuelle (3ème pilier), vous pouvez diminuer l’effet de la baisse du taux de conversion. Ainsi, si vous souhaitez vous constituer une rente supplémentaire au-delà de ce montant, vous pouvez éventuellement investir dans ce pilier de prévoyance :

Pilier 3a :
Comparez les offres en quelques clics

Je compare

Pilier 3b :
Comparez les offres en quelques clics

Je compare

Comment calculer ses prestations LPP ?

Il existe 3 prestations LPP :

  1. les prestations vieillesse
  2. la rente invalidité
  3. la prestation décès.

Les prestations vieillesse

Elles sont composées de la rente vieillesse (qui peut être aussi versée en capital vieillesse) et de la rente pour enfant de retraité.

  • La rente de vieillesse : la rente de vieillesse dépend du capital que vous avez accumulé. Pour la calculer, il faut multiplier votre capital accumulé par le taux de conversion (6,8 %). Si vous percevez un avoir vieillesse de 80'000 CHF, votre rente annuelle est de 5'440 CHF.

Bon à savoir

Si vous en faites la demande à votre caisse, votre rente de vieillesse peut être versée sous forme de capital vieillesse. Sachez que si vous décidez de toucher vos prestations vieillesse en capital, la rente pour vos enfants n’existe pas.

  • La rente pour enfant de retraité : elle représente 20 % de la rente de vieillesse par enfant jusqu’à 18 ans révolu et ne peut être versée seulement si vous choisissez de toucher vos prestations vieillesse sous forme de rente.
  • Le capital vieillesse : la principale différence réside dans le degré de responsabilité. Si vous souhaitez percevoir le capital, vous en assumez l’entière responsabilité auprès de votre caisse de pension et c’est à vous de vous charger du placement de ces fonds. Avec la rente, c’est la caisse de pensions qui s’en charge.

La prestation invalidité

Le taux de conversion de la rente d’invalidité est le même que le taux de conversion de la rente vieillesse (6,8 %), sur la base d’un avoir théorique. Pour toucher une rente d’invalidité, vous devez être invalide à 40 % aux yeux de l’Assurance Invalidité en Suisse.

La prestation décès ou rente de décès

C’est la rente que percevront vos enfants et votre conjoint après votre décès. La répartition se fait comme suit :

  • 60 % de la rente vieillesse et/ou d’invalidité par votre conjoint
  • 20 % de la rente vieillesse et/ou d’invalidité par votre enfant (jusqu’à ses 18 ans ou 25 ans s’il est en formation professionnelle).

Comment calculer un rachat LPP ?

Les aléas de la vie font que vous ne pourrez peut-être pas épargner de vos 24 à vos 65 ans. Heureusement, vous pouvez racheter les parts qui vous manquent afin de vous rapprocher de la pension maximale et d'économiser des impôts : C’est ce qu’on appelle le rachat de LPP. Un rachat de prévoyance ou rachat LPP est une procédure administrative vous permettant de compenser une lacune de prévoyance. Cela permet de maximiser ses avoirs et ses rentes de retraite et d’optimiser sa fiscalité.

Calcul du rachat LPP

Pour calculer votre rachat LPP, vous aurez besoin de plusieurs données :

  • Le montant que vous souhaitez verser sur votre caisse de pension (une limite est fixée par chaque caisse de pension).
  • Le montant de votre revenu brut actuel ou revenu imposable (selon le canton).
  • Votre adresse de résidence.
  • Votre année de naissance.
  • Votre état civil.
  • Le nombre d’enfants (l’imposition appliquée tient compte des déductions légales pour les personnes actives).

Pour vous aider, voici trois exemples de calcul de rachat LPP :

Montant du versement (rachat)Revenus actuelsCanton de résidenceProfilEconomie fiscaleCoût
20'000 CHF
  • Brut : 100'000 CHF
  • Imposable : 82'648 CHF
Genève
  • Année de naissance : 1975
  • Nombre d'enfants : 0
  • État civil : célibataire
6'274 CHF (31 %)13'726 CHF
15'000 CHF
  • Brut : 75'000 CHF
  • Imposable : 47'057 CHF
Zurich
  • Année de naissance : 1968
  • Nombre d'enfants : 1
  • État civil : marié
1'532 CHF (10 %)13'468 CHF
8'000 CHF
  • Brut : 40'000 CHF
  • Imposable : 17'062 CHF
Lausanne
  • Année de naissance : 1988
  • Nombre d'enfants : 0
  • État civil : célibataire
1'1994 (15 %)6'806 CHF
Exemples de calcul de rachat LPP en Suisse

Rachat du LPP pour les couples

Plusieurs cas de figure se présentent :

  • Si vous êtes mariés ou partenaires enregistrés et si vous êtes tous les deux assurés au 2e pilier, nous vous recommandons de faire votre rachat auprès de la caisse de pension au taux de conversion le plus élevé.
  • Si vous êtes divorcé, les avoirs LPP sont partagés en deux parts égales de 50 %.
  • Si votre conjoint décède avant vous, vous recevrez 60 % de sa rente. Le rachat dans sa caisse peut vous être utile pour augmenter votre retraite.

Quelle part du salaire est versée vers le LPP ?

La part du salaire versée vers le LPP correspond à des minimums légaux qui diffèrent selon votre âge. En voici plusieurs exemples :

ÂgePart du salaire annuelRevenu mensuelCotisation TotaleMontant déduit de votre salaireMontant à la charge de votre employeur
25 à 34 ans
7%5'000 CHF350.00 CHF175.00 CHF175.00 CHF
35 à 44 ans
10%6'000 CHF600.00 CHF300.00 CHF300.00 CHF
45 à 54 ans
15%7'000 CHF1'050 CHF525.00 CHF525.00 CHF
55 à 64 ou 65 ans
18%8'000 CHF1'440 CHF720.00 CHF720.CHF
Part des salaires versés sur le LPP en Suisse

Bon à savoir

Comme le salaire augmente avec l’âge (dans la grande majorité des cas), la part de votre salaire versée vers le LPP augmente également.

Quel taux de conversion pour calculer sa prestation retraite ?

Le taux de conversion est un pourcentage fixe utilisé pour convertir votre avoir de vieillesse accumulé, y compris les intérêts, en une rente de retraite annuelle. Pour calculer votre rente annuelle de vieillesse, le taux de conversion légal en Suisse est de minimum 6,8 %. Vos enfants mineurs touchent 20 % de votre rente de vieillesse.

Bon à savoir

Dans vos prestations vieillesse sont également incluses les prestations versées en cas de décès (60 % de votre rente de vieillesse si vous étiez marié).

Exemple : Andrea a accumulé un avoir de vieillesse de 400'000 francs. Elle est mariée et a 2 enfants de 19 et 15 ans.

  • Rente de de vieillesse annuelle : 27'200 francs (6,8 % de 400'000)
  • Rente annuelle de sa fille mineure : 5'440 francs (20 % de la rente de vieillesse).
  • Rente annuelle touchée par son mari lorsqu’elle décède : 16'320 francs (60 % de la rente de vieillesse).

Comment calculer l’impôt en cas de retrait du 2ème pilier ?

La méthode de calcul de l’impôt appliqué en cas de retrait de votre 2ème pilier est identique à celle de l’impôt sur le revenu. Au final, il sera cependant réduit d’environ 1/5 du taux classique.

Vous êtes imposé au niveau communal, cantonal et fédéral. Les montants varient donc considérablement d’une région à l’autre.

Voici quelques exemples avec quatre cantons suisses :

CantonMontant du retraitTaux impositionMontant imposé
Schwyz
250'000 CHF4.08%10'200 CHF
Genève
250'000 CHF5.88%14'700 CHF
Zurich
250'000 CHF5.90 %14'760 CHF
Lausanne
250'000 CHF9.27%23'180 CHF
Calcul d'impôt en cas de retrait du 2ème pilier LPP

Comment réduire ses impôts sur le retrait du 2ème pilier ?

Il existe des solutions pour diminuer vos impôts lorsque vous retirez vos avoirs LPP :

  • Échelonner les retraits si vous possédez deux comptes de libre passage
  • Faire un retrait EPL (encouragement à la propriété du logement) si vous devenez propriétaire d’un bien immobilier
  • Différer votre retrait de prévoyance privée de votre retrait de prévoyance professionnelle
Avez-vous aimé cet article ?
author-profile-picture/
Alexandre Desoutter
hellosafe-logo
hellosafe-logo

Alexandre Desoutter travaille en tant que rédacteur-en-chef et responsable des relations presse chez HelloSafe depuis juin 2020. Diplômé de Sciences Po Grenoble, il a exercé un tant que journaliste pendant plusieurs années au sein de médias français, et continue à collaborer en tant que contributeur au sein de plusieurs publications.

En ce sens, son rôle le conduit à exercer un travail de pilotage et d’accompagnement auprès de l’ensemble des rédacteurs et contributeurs de HelloSafe afin que la ligne éditoriale définie par l’entreprise soit pleinement respectée et déclinée à travers les textes publiés au quotidien sur nos plateformes.

A ce titre, Alexandre a pour responsabilité la mise en oeuvre et le maintien des standards journalistiques les plus stricts au sein des rédactions de HelloSafe, afin de garantir sur nos plateformes l’information la plus précise, actualisée et experte possible. Alexandre a notamment entrepris depuis maintenant deux ans la mise en place d’un système de double-vérification systématique de tous les articles publiés au sein de l’écosystème HelloSafe, à même de garantir la plus haute qualité d’information.

Posez une question, un expert vous répondra
Votre nom est requis
Il est nécessaire de remplir ce champ