Comment fonctionne le rachat LPP ?

Alexandre D. Alexandre D. mis à jour le 06/09/2022

Le rachat LPP ou rachat de prévoyance est l’un des meilleurs moyens d'améliorer vos prestations sociales à la retraite et d’optimiser votre situation fiscale.

C'est aussi l'un des moins connus. Dans cet article, vous allez découvrir que signifie exactement racheter des années de cotisation, dans quelles situations pouvez-vous les racheter et quels sont les avantages de faire un rachat LPP.

2ème pilier (LPP) :
Trouvez l'offre qui vous correspond

Cliquez-ici

Qu’est-ce que le rachat de LPP ?

En plus du premier pilier (AVS), la loi prévoit une deuxième cotisation, la prévoyance professionnelle du deuxième pilier, obligatoire pour tous les salariés percevant un salaire annuel supérieur à 21’510 francs. Cette cotisation est partagée entre le salarié et l'employeur qui payent chacun 50% des cotisations.

Son objectif est de se constituer un avoir de vieillesse, qui viendra compléter votre rente AVS à l’âge de la retraite. En attendant, cet argent est placé dans un fonds de pension.

Les aléas de la vie font que vous ne pourrez peut-être pas épargner de vos 24 à vos 65 ans. Mais vous pouvez racheter les parts qui vous manquent, ce qui vous permettra de vous rapprocher de la pension maximale et d'économiser des impôts : C’est ce qu’on appelle le rachat de LPP.

Un rachat de prévoyance ou rachat LPP est une procédure administrative vous permettant de compenser une lacune de prévoyance. Cela permet de maximiser ses avoirs et ses rentes de retraite et d’optimiser sa fiscalité.

Pour pouvoir faire un rachat de LPP dans votre deuxième pilier, il faut qu'il y ait une lacune de prévoyance. Prenons un exemple. Une personne travaille et cotise toute sa vie avec son employeur. Elle contribue ainsi à augmenter son capital de prévoyance LPP (avoir de vieillesse).

Cependant, cette personne peut avoir une lacune de prévoyance si elle a commencé à travailler tardivement, si elle a bénéficié d’une augmentation de salaire, d’une interruption de travail ou si elle a bénéficié d’une amélioration de son plan de prévoyance.

Si une des ces conditions s'applique, cela signifie qu'elle a constitué un capital de prévoyance inférieur au capital théorique, autrement dit celui auquel elle aurait eu droit pour son âge et son niveau de salaire actuel. C'est cette différence qu'on appelle lacune de prévoyance. Et si une lacune de prévoyance existe, il y a possibilité de la combler en faisant un rachat LPP.

Quand racheter ses années de cotisation à la LPP ?

Pour racheter ses années de cotisation LPP, il faut procéder par étape. Il faut dans un premier temps déterminer si vous avez une lacune de prévoyance.

Rappelez-vous, une lacune de prévoyance est la différence entre le montant de votre capital de prévoyance qui vous appartient à ce jour et le montant maximal hypothétique calculé à ce jour par la caisse de pension.

Cette lacune de prévoyance peut se produire:

  • Après un démarrage tardif de votre activité professionnelle
  • Après une interruption de votre activité comme un voyage, une carrière internationale, un congé maternité, etc.
  • Suite à une augmentation de salaire
  • Suite à une amélioration de votre plan de prévoyance.

Pour vérifier le droit de rachat des années de cotisation du 2ème pilier, il est nécessaire de contacter votre caisse de pension afin de vérifier le montant de rachat possible calculé en fonction de votre situation personnelle.

Une fois que la caisse vous informe du montant de rachat auquel vous avez droit, vous avez la possibilité d'effectuer un rachat total ou partiel du 2ème pilier.

Prenons un exemple :

Entre 25 et 30 ans, vous gagnez 10 000 francs par mois. Entre 30 et 35 ans, votre salaire est de 15 000 francs. Vous avez le droit de racheter ce que vous auriez pu épargner si votre revenu était de 15 000 francs entre 25 et 30 ans.

Sachez que le rachat de prestation peut être effectué à tout moment et est adapté à tous les âges et à tous les profils. L’objectif premier étant d'améliorer sa prévoyance et bénéficier d'économies d'impôts.

Quels sont les avantages de racheter son LPP ?

Le rachat de parts dans sa caisse de pension est une pratique présentant de nombreux avantages. Certains ne le savent peut-être pas, mais les rachats de prestations sont des investissements pour l'avenir.

Tout d'abord, le rachat LPP présente un avantage à long terme. Celui d'améliorer vos prestations futures. Mais aussi, et surtout, un avantage immédiat : économiser sur les impôts. Enfin, le rachat de LPP présente un bénéfice à moyen terme qui est de faire fructifier votre épargne.

Si nous devions résumer les avantages du rachat LPP, ce serait les suivants :

  • L’amélioration de la prestation de retraite : le rachat permet d'augmenter le capital et donc les futures rentes de retraite
  • L'optimisation fiscale : le montant versé sous forme de rachat est déductible de votre revenu imposable
  • Une rémunération largement supérieure comparé à un compte d’épargne classique.

Comment calculer le rachat LPP ?

Le rachat de prestations s’adresse aux salariés et aux indépendants assurés au deuxième pilier (à une caisse de pension) qui souhaitent améliorer leur prévoyance et optimiser leur situation fiscale.

Comme nous l’avons vu précédemment, ce rachat permet de combler les éventuelles lacunes résultant d’années sans activité lucrative, d’une augmentation de salaire ou d’une amélioration du plan de prévoyance. Lorsque le capital retraite est inférieur au capital théorique que vous auriez pu constituer, c’est là qu'apparaît la lacune de prévoyance.

Le calcul de prévoyance se base selon votre âge, votre salaire, votre avoir actuel, et le plan de prévoyance auquel vous êtes soumis.

Voici comment procéder. Il faut dans un premier temps demander le calcul du montant du rachat à son employeur. Vous recevez par la suite un courrier avec le montant exact de ce rachat. Généralement, le montant total de rachat possible vient sur le relevé de votre caisse de pension.

Vous pouvez ensuite racheter par virement bancaire le total ou une partie de la lacune qui vient s'ajouter à votre capital actuel. Vous recevez ensuite une confirmation d’achat de prévoyance que vous devez envoyer à l'administration fiscale. Le rachat n'est pas soumis à l'impôt et vient déduction de vos revenus imposables.

Il est important de noter que la procédure de rachat doit être entreprise par le salarié auprès de sa caisse de pension par l'intermédiaire de son employeur.

Comment payer moins d’impôts avec le rachat dans le 2ème pilier ?

Pour faire le plus simple possible, prenons l’exemple d’une personne A, âgée de 50 ans, et qui gagne 100’000 francs par an. Elle souhaite racheter 60'000 francs d’épargne LPP. Voyons ensemble combien elle paiera d'impôts après 3 ans dans les trois situations suivantes.

Personne A : Aucun rachat de LPPAnnée 1Année 2Année 3
Rachat effectué
- CHF- CHF- CHF
Revenu imposable
100’000 CHF100’000 CHF100’000 CHF
Taux d'imposition moyen*
25%25%25%
Impôt payé
25’000 CHF25’000 CHF25’000 CHF
Impôt total
75’000 CHF
Montant imposition sans rachat LPP
Personne A : Rachat de LPP en une foisAnnée 1Année 2Année 3
Rachat effectué
60’000 CHF- CHF- CHF
Revenu imposable
40’000 CHF100’000 CHF100’000 CHF
Taux d'imposition moyen*
12%25%25%
Impôt payé
4’800 CHF25’000 CHF25’000 CHF
Impôt total
54’800 CHF
Montant imposition après rachat LPP en une fois
Personne A : Rachat de LPP sur 3 ansAnnée 1Année 2Année 3
Rachat effectué
20’000 CHF20’000 CHF20’000 CHF
Revenu imposable
80’000 CHF80’000 CHF80’000 CHF
Taux d'imposition moyen*
22%22%22%
Impôt payé
17’600 CHF17’600 CHF17’600 CHF
Impôt total
52’800 CHF
Montant imposition après rachat LPP sur 3 ans

*Le taux d'imposition hypothétique de 12%, de 22% et de 25% est à titre illustratif.

Dans le premier cas, elle garde ce montant et ne rachète rien. Après trois ans, elle a payé plus de 75 000 francs d’impôts.

Dans le deuxième cas, le rachat LPP en une fois lui permet d'économiser plus de 20 000 francs d'impôts.

Dans le dernier cas et avec un rachat LPP sur 3 ans, elle économisera plus de 22 000 francs.

A quoi faut-il faire attention lors du rachat du 2ème pilier ?

Si vous avez les moyens de le faire, un rachat dans votre deuxième pilier est un bon moyen d'augmenter votre pension et de réduire vos impôts.

Toutefois, vous devez savoir que si vous devez cotiser à votre deuxième pilier en rachetant des parts dans votre prévoyance, il est nécessaire que vous ne nécessitez pas cet argent sur le long terme. En effet, le montant le montant déposé en guise de rachat LPP sur votre 2ème pilier sera bloqué pendant des années.

D’un autre côté, le rachat de LPP est intéressant en soi mais il faut cependant prêter attention à plusieurs aspects. Une fois le rachat effectué, il est impossible d'annuler l'opération. Le rachat ne peut être retiré de votre 2ème pilier avant un délai de 3 ans. Autrement dit, d'un point de vue fiscal, l'intégralité de votre avoir de prévoyance ne sera pas disponible.

En cas de divorce ou de dissolution d'un partenariat enregistré, les rachats et les prestations de libre passage accumulées pendant votre relation sont partagés entre les partenaires. C'est-à-dire que la moitié de votre deuxième pilier ira à votre ex-conjoint. Cet élément est à prendre en considération avant de placer toutes vos économies sur votre compte LPP.

Enfin, il vous faudra prendre en compte la stabilité de votre entreprise et de votre caisse de pension.Il peut justement être rassurant de savoir que votre caisse de pension peut payer toutes les rentes et /ou tous les capitaux en même temps, en d’autres termes qu’elle a un très bon taux de couverture.

Il en va de même pour votre employeur et son entreprise, tient-elle la route ou est-il possible qu’elle soit au bord de la faillite, ce qui impliquerait un changement de caisse de pension et éventuellement l'impossibilité d’avoir accès à vos fonds.

Vous l’aurez compris, il vaut la peine de répondre à ces questions avant d'ajouter de l'argent sur votre compte LPP et évaluer les risques potentiels.

Dans quels cas le rachat LPP ne permet pas une déduction fiscale ?

Le rachat de part dans votre deuxième pilier vous permet une économie d’impôts, toutefois le rachat de prestation doit respecter le cadre légal. Un éventuel retrait du 2ème pilier pour financer un logement doit être remboursé avant de faire un rachat.

Les nouveaux achats sont également bloqués pendant trois ans. Cette période de blocage signifie que l’avoir résultant de votre rachat ne peut être retiré sous forme de capital pendant trois ans.

Si la période de blocage n’est pas respectée et que vous effectuez un retrait dans votre caisse de pension pour acquérir un logement par exemple, les impôts économisés redeviennent exigibles. Autrement dit, vous serez obligé de rembourser l’économie d’impôts réalisée à hauteur du montant retiré.

Comment récupérer ses avoirs LPP quand on quitte une entreprise ?

Un nouvel emploi signifie également le passage à une nouvelle caisse de pension. Pour ce faire, il vous faudra demander à votre nouvel employeur les coordonnées de votre nouvelle caisse de pension et les transmettre à l’ancienne, pour que celle-ci puisse réaliser le transfert de votre avoir de vieillesse.

Si la prestation de sortie (le nom de votre avoir de vieillesse dès lors que vous changez de caisse) de votre ancienne CP est inférieure au montant nécessaire à la couverture des prestations dans votre nouvelle caisse, vous pouvez racheter les parts de LPP manquantes dans celle-ci.

En revanche, si les prestations versées par la nouvelle caisse sont inférieures, l'excédent doit être transféré à une institution de libre passage afin que l'ensemble de votre avoir de vieillesse soit préservé. L'excédent y reste jusqu'à ce que vous preniez votre retraite ou que vous changiez d'emploi pour une caisse de pension plus performante.

Rachat LPP en tant que frontalier : comment ça marche?

En ce qui concerne le rachat LPP pour un étranger, des dispositions particulières s’appliquent à celui qui est assuré pour la première fois à la LPP.

Les personnes qui arrivent de l’étranger et qui n’ont jamais été assuré auprès d’une caisse de pension, ont une capacité de rachat limitée à 20% du salaire assuré par an et ceci durant les 5 premières années. Cette restriction commence dès leur entrée dans l’institution de prévoyance.

Le calcul du rachat possible diffère selon que votre caisse de pension, l’âge de l’assuré et le barème qui permet de calculer le rachat maximal pouvant être effectué par les assurés.

2ème pilier (LPP) :
Trouvez l'offre qui vous correspond

Cliquez-ici

3ème pilier : est-ce une alternative intéressante au rachat du 2ème pilier ?

De nombreuses personnes possèdent déjà un compte du 3e pilier et bénéficient d'une déduction fiscale sur l'épargne volontaire en vue de leur prévoyance. Cependant, vous bénéficiez d’une plus grande liberté de rachat dans une caisse de pension.

En effet, il existe de grandes différences entre les montants qui peuvent être versés dans le deuxième et le troisième pilier. Les montants déductibles sur un troisième pilier sont limités.

Par exemple, les montants maximaux pour 2022 sont de 6 883 francs pour un compte lié du 3ème pilier (3a) ouvert par un salarié ou par une personne indépendante affiliée à une caisse de pension.

Par ailleurs, les salariés et les indépendants sans prévoyance professionnelle du 2ème pilier peuvent verser au maximum 20% du revenu de leur activité lucrative, jusqu’à 34'416 francs par an.

Si l'objectif premier d’un rachat est de vous permettre de maintenir votre niveau de vie à la retraite, il constitue également un moyen intéressant d'optimiser votre situation patrimoniale. En effet, les rachats sont entièrement exonérés d'impôt sur le revenu.

Par ailleurs, si vous n'avez pas d'argent disponible pour les versements dans le pilier 3a au cours d'une année donnée, vous avez perdu votre chance. Vous ne pouvez pas compenser les versements manqués. En revanche, cette restriction ne s'applique pas au deuxième pilier. Selon votre caisse de pension, vous pouvez verser la somme que vous désirez afin de combler votre lacune de prévoyance.

3ème pilier:
Quelles sont les meilleures offres?

Cliquez-ici
Avez-vous aimé cet article ?
Posez une question, un expert vous répondra
Votre nom est requis
Il est nécessaire de remplir ce champ