Comment se passe l'examen pratique du permis voiture en Suisse ?

En Suisse, l’examen pratique est une épreuve obligatoire pour toute personne souhaitant obtenir son permis de conduire.

En effet, l’obtention de cet examen se réalise en deux parties : le code de la route basé sur les connaissances théoriques et l’examen démontrant les connaissances pratiques. Le but de cette épreuve est de démontrer son savoir-faire en matière de conduite.

Vous souhaitez avoir des informations sur l'examen pratique du permis de voiture en Suisse, le prix de l'examen pratique, ainsi que des conseils pour réussir votre permis ? Dans cet article, on vous dit tout sur l'examen pratique du permis de conduire en Suisse.

Comment se préparer à l’examen pratique voiture?

L’examen pratique de voiture n’est pas une étape pouvant se faire au hasard. En réalité, il est nécessaire de préparer cette épreuve pendant plusieurs heures afin d’acquérir les connaissances et les réflexes nécessaires à la bonne conduite. C’est la raison pour laquelle un examen théorique est demandé en amont. Toute personne n’obtenant pas cette première épreuve ne peut prétendre à l’examen pratique.

Voici différents points qui permettent à un élève de préparer le passage de la partie pratique du permis de conduire Suisse :

  • Passer les cours théoriques jusqu’à retenir l’intégralité du code de la route et des règles de sécurité. Ce point sera évalué lors du passage théorique, mais également dans la partie concernant l’examen pratique. Il faut donc réviser cette partie de manière régulière.
  • Conduire le plus possible avant l’examen. En effet, ce point est important puisqu’en suisse, il n’est pas obligatoire d’avoir un certain nombre d’heures de conduite avant de tenter l’examen pratique du permis de conduire. Cependant, plus il y aura eu d’heures de conduite avant, plus l’élève aura de chance de réussir.
  • Poser des questions et prendre en compte les conseils. Les moniteurs sont présents afin d’apprendre à l’élève, mais également pour l’aider. Pour bien préparer le passage à l’examen pratique, il faut poser des questions et retenir les conseils qui ont été donnés par des professionnels.
  • Ne pas négliger le côté administratif. En effet, l’examen pratique de permis de conduite comprend aussi une partie administrative et dans le cas où cette dernière ne serait pas correctement remplie, l’examen s’avère impossible. Il faut donc bien se renseigner sur cette étape auprès de son auto-école.

Pour se préparer à passer l’examen pratique du permis de conduire, il est donc nécessaire de prendre des cours, d’apprendre à gérer le stress mental, mais également de bien s’informer sur la partie administrative. Aucun de ces domaines ne doit être laissé de côté si l’élève souhaite que son examen se déroule en toute sérénité. 

Une fois le permis de conduire en poche, il faudra trouver une assurance voiture : n'hésitez pas à comparer les meilleures offres d'assurance voiture :

Comparez les offres d'assurance voiture en quelques secondes

Cliquez-ici

Comment réussir l’examen pratique du permis voiture en Suisse ?

L’examen pratique est un moment compliqué à passer. En effet, il nécessite des connaissances, des compétences, mais également une grande gestion du stress. Il n’est pas donné à tout le monde de parvenir à rester calme et détendu lors du passage de cette épreuve. L’examinateur et le moniteur observent et peuvent facilement créer de l’angoisse. Afin d’éviter cela, il est nécessaire de bien se préparer.

  • Étudier le plus possible : lors de l’examen pratique, l’examinateur est en droit de poser quelques questions à l’élève, il faut donc que ce dernier soit en mesure d’y répondre. Il est donc important de revoir la partie théorique avant de passer la pratique.
  • Ne pas se focaliser uniquement sur la conduite : comme expliqué précédemment, l’examen pratique ne concerne pas uniquement la conduite. Il est également question de positionnement et des règles de sécurité. Afin de ne pas commettre une erreur dès le début de l’examen, il faut penser à vérifier les ceintures et les différents rétroviseurs.
  • Ne pas négliger les personnes autour : l’examen pratique note également la capacité de l’élève à veiller à la sécurité des autres usagers de la route. Il faut garder en tête les règles de protection et de sécurité afin de ne mettre aucune personne en danger.
  • Conduire le plus possible : en Suisse, il n’est pas obligatoire de prendre des heures de conduite supplémentaires, cependant, cela est fortement recommandé. En effet, plus l’élève conduit, plus il sera à l’aise lors du passage de cet examen.
  • Travailler sur la gestion du stress : il est possible que l’angoisse tente de prendre le dessus à certains moments de cette évaluation. Pour réussir son permis, il est nécessaire d’apprendre à éloigner ou à contrôler ce ressenti afin de ne pas faire d’erreur sous la pression. 

Quel est le prix de l’examen pratique de voiture en Suisse ? 

Le prix de l’examen pratique du permis de conduire peut varier en fonction des cantons. Il est donc possible de ne pas payer exactement le même prix selon la zone géographique.

Pour passer l’examen pratique, il faut compter entre 120 et 140 francs. Cependant, ce n’est pas la seule dépense nécessaire puisque au-delà de la partie théorique, il est impossible de passer cet examen sans réaliser certains contrôles au préalable.

Il faut donc prendre en compte : le contrôle de la vue allant de 10 à 20 francs, les premiers secours compris entre 100 à 200 francs, le permis d’élève conducteur demandant entre 20 à 80 francs et les leçons de conduite comprises entre 80 à 110 francs par heure.

Il faut également compter le prix du permis de conduire après son obtention qui peut varier de 35 à 60 francs.

Bon à savoir

En Suisse le permis de conduire est compris entre 3 100 et 3 800 francs suisse selon les cantons. Toutefois, seule une partie de ce tarif se trouve dédiée à l’examen pratique. 

Ces dépenses ne concernent que la partie pratique du permis de conduire puisque pour connaître la totalité du prix, il faut également prendre en compte la partie théorique de cet examen. 

Comment s’inscrire à l’examen du permis de conduire en Suisse ?

Lorsqu’un élève à passer les étapes précédant l’examen pratique de permis de conduire, il faut qu’il s’informe auprès de son auto-école afin de procéder à son inscription pour cette épreuve. En effet, cela ne se fait pas automatiquement, mais suite à la demande de l’élève ou à l’encouragement du moniteur. Lorsque l’élève est jugé apte à réaliser cet examen, il doit remplir une inscription pour demander une date et un horaire de passage.

Il est possible de s’inscrire directement en ligne dans certains cantons, mais il est également envisageable de demander au moniteur et à l’auto-école de s’occuper de cette inscription. C’est d’ailleurs l’option la plus retenue par les élèves.

Cependant, même si l’auto-école se charge de l’inscription, l’élève devra tout de même remplir un dossier à remettre afin de valider sa demande. Voici les différents documents à remettre impérativement avant le passage de l’examen pratique de permis de conduire :

  1. Le permis d’élève conducteur obtenu après la réussite de l’examen théorique
  2. Un document valide justifiant de l’identité de l’élève (carte d’identité, passeport, livret de séjour, etc.)
  3. L’attestation de suivi des cours de sensibilisation et de premiers secours (étape obligatoire pour le passage de l’examen pratique).
  4. Les documents complémentaires concernant les tests passés au préalable (notamment le test concernant la vue).
  5. Tout permis de conduire déjà obtenu dans d’autres catégories
  6. Le permis de circulation du véhicule utilisé lors de l’épreuve s’il n’est pas prêté par l’auto-école.

Cette liste contient des éléments obligatoires pour le passage de l’examen pratique. Les documents cités précédemment doivent être des originaux. 

Les conditions pour passer l’examen pratique du permis de conduire

L’examen pratique possède une réglementation très stricte qu’il faut suivre à la lettre. La fraude étant punie par la loi, il est impératif de respecter certaines conditions afin de pouvoir passer cette épreuve.

  • Avoir 18 ans
  • Avoir obtenu l’examen théorique
  • Avoir réalisé l’apprentissage des premiers secours
  • Suivre les cours de sensibilisation pendant 8 heures ou en cours intensifs.
  • Passer des examens complémentaires concernant la vue
  • Posséder son permis d’élève conducteur après en avoir fait la demande auprès du Service des automobiles ou de l’auto-école. 

Une fois votre permis de conduire en poche, n'oubliez pas de prendre une assurance voiture : vous aurez le choix entre l'assurance RC qui est obligatoire, casco partielle, la casco complète. Comparez les offres d'assurance voiture grâce à notre comparateur d'assurnace voiture :

Comparez les offres d'assurance voiture en quelques secondes

Cliquez-ici

Examen pratique voiture à Genève : comment ça se passe ?

À Genève, comme dans de nombreuses autres villes, depuis l’année 2021, certaines réglementations ont été mises en avant permettant ainsi de modifier le temps d’attente des candidats concernant leur examen pratique.

Par exemple, le permis d’élève conducteur à Genève peut être remis dès 17 ans, mais toute personne l’ayant obtenu avant l’âge de 20 ans doit détenir ce permis plus d’un an avant de pouvoir passer l’examen pratique.

À Genève, lorsque l’âge légal est atteint, le candidat peut faire sa demande en ligne auprès du Service cantonal des véhicules. Il lui suffit ensuite d’attendre d’obtenir une date afin de pouvoir passer son examen pratique.

Cet examen se déroule de la façon suivante : le candidat est accueilli par l’examinateur, ce dernier procède à la vérification des documents avant de donner ses instructions au candidat. La durée de l’examen est d’environ une heure. 

Si le candidat réussit son examen, il obtient ensuite un permis de conduire à l’essai et suit une formation complémentaire dans les 12 mois suivants. Suite à cela, le candidat pourra réaliser sa demande de permis définitif. 

Examen pratique voiture à Vaud : comment ça se passe ?

Selon la réglementation des âges concernant le passage du permis de conduire à Vaud, le temps d’attente pour le passage de l’examen pratique du permis peut varier entre aucune attente et plus d’un an et demi.

La réussite de cet examen permet, ici aussi, d’obtenir un permis de conduire à l’essai avant de pouvoir le valider définitivement après une formation. À Vaud, si le candidat dépasse le délai d’un an avant de réaliser cette formation, il s’expose à une amende de 300 francs.

De plus, depuis le début de l’année 2021, les examens théoriques sont valables pendant une durée indéfinie. 

Est-il possible de passer l’examen pratique de conduite sur une voiture automatique ? 

De plus en plus de jeunes conducteurs souhaitent passer leur permis de conduire sur une voiture automatique. Dans le canton de Vaud, ce type de permis est devenu le plus demandé à une hauteur d’environ 60 %.

La plupart des candidats trouvent cela plus pratique et se sentent davantage en sécurité lorsqu’ils ne doivent pas gérer le passage des vitesses.

Depuis le 1er février 2019, la loi concernant l’obtention du permis de conduire de voiture ne fait plus de différence entre les permis manuel et automatique en Suisse. Si cela a engendré beaucoup de réactions controversées, il est cependant totalement possible de passer son permis sur une voiture automatique.

Nos conseils pour réussir l’examen pratique de l’examen de conduite en Suisse

L’examen pratique de voiture peut se révéler être un moment très angoissant pour la majorité des élèves conducteurs. Il est donc primordial de bien se préparer pour cette épreuve.

Voici quelques conseils qui permettront aux candidats d’être prêts et de réussir leur examen pratique du permis de conduire :

  • Ne pas laisser passer trop de temps entre les heures de conduite et l’examen pratique. Cela permettra à l’élève de garder un maximum de connaissances et de conseils en tête.
  • Repérer les lieux. L’élève connaît approximativement l’endroit où l’examen va se dérouler. Il est donc intéressant de s’y rendre et de s’exercer à repérer les panneaux et les indications présentes sur les routes aux alentours pour éviter le plus d’erreurs possible le jour de l’examen.
  • Se reposer. Afin d’être bien éveillé et de pouvoir utiliser tous ses sens, il est nécessaire de réaliser une bonne nuit de sommeil et d’éviter les écrans avant de passer l’épreuve pratique.
  •  Prendre son temps. Il n’est pas nécessaire d’aller trop vite, au contraire, l’élève conducteur doit prendre son temps pour ne passer à côté d’aucun détail.
  • Respecter l’examinateur. Afin de ne pas perdre de temps et de faire preuve de respect envers la personne qui évalue, il est recommandé d’arriver à l’heure et d’être poli afin de ne pas commencer l’épreuve sur une mauvaise note.

 

Posez une question, un expert vous répondra
Votre nom est requis
Il est nécessaire de remplir ce champ