Quelle est la meilleure assurance bâtiment ?

AssureurCouvertureAvantagesDevis
Axa — Wikipédia
  • Incendie
  • Inondation
  • Grêle
  • Chutes de pierre
  • Dégâts des eaux.

Une intervention rapide en cas de dégâts des eaux
Les transformations et rénovations remboursées à hauteur de 100 000 francs
Une composition sur mesure de votre assurance bâtiment
Devis
  • Incendie
  • Inondation ou crue
  • Dégâts dûs à un événement naturel
  • Dommages causés par des travaux de démolition ou de construction
  • Dégâts des eaux
  • Bris de glace
Une protection juridique
Une extension de votre assurance bâtiment à votre piscine et/ou jardin
Devis
Zurich Logo - Marques et logos: histoire et signification | PNG
  • Incendie
  • Inondation
  • Grêle et tempête
  • Dégâts des eaux
  • Vandalisme
Remboursement de primes de 15 % si vous n’avez pas de sinistres pendant 3 ans
Un service téléphonique est disponible 24h/24
La coordination de vos travaux est faite par Zurich en cas de dommages sur votre bâtiment
Des rabais existent pour les moins de 30 ans
Devis
Fichier:Logo Helvetia (assurance).svg — Wikipédia
  • Incendie
  • Inondation suite à une rupture de canalisation
  • Tempête et orage
  • Glissement de terrain et avalanche
  • Bris de glace
  • Vandalisme
20 % de rabais si vous souscrivez à l’assurance bâtiment en combinaison d’une autre assurance chez Helvetia
Possibilité de souscrire à une assurance protection juridique et/ou responsabilité civile en combinaison.
Devis
Assurance crédit immobilier Generali : avis - Magnolia.fr
  • Incendie
  • Événements naturels (tempête, inondations, avalanche, grêle…)
  • Dégâts des eaux
  • Bris de glace
  • Vol avec effraction
  • Vandalisme
  • Animaux sauvages et rongeurs
Tous les types de dégâts des eaux sont couverts
Les propriétaires bénéficient d’un rabais de 5 %
Une assistance téléphonique 24h/24
Un rabais de fidélité pouvant aller jusqu’à 9 %.
Devis
Tout savoir sur l'assurance de prêt immobilier Allianz
  • Incendie
  • Événements naturels (tempête, inondations, avalanche, grêle…)
  • Dégâts des eaux
  • Vol avec effraction
  • Bris de glace
  • Responsabilité civile bâtiment
Une assistance téléphonique 24h/24
Un rabais de 10 % pour une assurance combinée
Des franchises différentes possibles.
Devis

En Suisse, près de 9 000 bâtiments ont subi des dommages à cause d’un incendie en 2020 selon le Centre d’Information pour la Prévention des Incendies : chaque année de plus en plus de bâtiments sont touchés par ce type de sinistre. Pour couvrir votre bâtiment en cas d’incendie ou autres risques, vous pouvez souscrire à une assurance bâtiment en Suisse. Dans certains cantons, cette assurance bâtiment est obligatoire tandis que dans d’autres, elle ne l’est pas.

Quelles sont les différentes assurances bâtiment existantes en Suisse ?

Dans cet article hellosafe.ch, nous vous expliquons tout ce qu’il y a à savoir sur les assurances bâtiment en Suisse : les couvertures d’une assurance bâtiment, les différentes assurances bâtiment via un comparatif, les assurances bâtiment privées et cantonales, les prix d’une assurance bâtiment, l’obligation d’assurer son bâtiment en Suisse et bien d’autres informations utiles à vos recherches sur les assurances bâtiment.

Qu’est-ce qu’une assurance bâtiment ? 

En tant que propriétaire d’un bâtiment en Suisse, votre capital immobilier peut être soumis à certains risques et dégâts : un incendie qui viendrait ravager votre habitation ou un dégât des eaux dans votre immeuble. Afin de vous prémunir contre ces différents risques sur votre bâtiment ou habitation, les cantons de Suisse et les assureurs privés proposent des assurances bâtiment. Plusieurs types de prestations et de couvertures permettent d’assurer votre habitation pour les risques et dégâts que vous souhaitez.

L’assurance bâtiment vous offre notamment une protection financière si une cause extérieure (un événement naturel, un incendie, un autre risque) venait à endommager votre bâtiment.

L’assurance bâtiment en Suisse peut couvrir tous vos bâtiments :

  • Une maison ou un appartement
  • Votre habitation principale
  • Une résidence secondaire
  • Un immeuble
  • Un bâtiment commercial
  • Des bureaux…

Dans certains cantons, l’assurance bâtiment est obligatoire et vous serez obligatoirement couvert par l’organisme chargé de cette assurance.

Que couvre une assurance bâtiment ? 

Les couvertures de votre assurance bâtiment dépendent du bâtiment que vous voulez protéger mais aussi de contre quoi vous souhaitez le protéger.

De manière générale, l’assurance bâtiment en Suisse couvre les risques suivants sur votre bâtiment :

  • Les risques d’incendie : un feu, de la fumée, une explosion…
  • Les risques naturels : les inondations, les tempêtes, la grêle…
  • Les risques de dégâts des eaux : les infiltrations de votre toit, de nappes souterraines mais aussi des écoulements d’eau de conduites ou encore de certains appareils et installations reliés aux conduites. Les dégâts des eaux causés par le gel sont aussi couverts par l’assurance bâtiment.
  • Les risques de bris de glace sur les vitrages du bâtiment
  • Les risques de vol dans votre bâtiment : les détériorations suite à un vol avec effraction (matériel, serrure…).

L’assurance bâtiment couvre avant tout l’enveloppe du bâtiment mais aussi certains équipements encastrés dans le bâtiment comme une salle de bain ou des volets par exemple.

Comment fonctionne l’assurance bâtiment ?

Plusieurs cas de figures s’offrent à vous pour souscrire à une assurance bâtiment en Suisse :

  • Si vous habitez dans un canton où l’assurance bâtiment est obligatoire avec obligation de s’assurer auprès de l’Etablissement Cantonal d’Assurance (ECA) alors vous n’aurez pas le choix pour votre assurance et vous ne pourrez pas vous assurer auprès d’un assureur privé pour l’assurance bâtiment de base.
  • Si vous habitez dans un canton où l’assurance bâtiment est obligatoire sans obligation de s’assurer auprès de l’ECA, vous pouvez alors choisir votre assurance bâtiment (ECA ou assureur privé). Vous êtes tout de même obligé de souscrire à une assurance bâtiment.
  • Si vous habitez dans un canton où l’assurance bâtiment n’est pas obligatoire, libre à vous de souscrire à une assurance bâtiment auprès d’un assureur privé ou de l’ECA dans certains cas.

Les assurances bâtiment qui relèvent de l’ECA couvrent les bâtiments seulement pour les incendies et les événements naturels (inondations, grêle, avalanche…).

Les assureurs privés et assurances bâtiment complémentaires proposent aussi de couvrir les dégâts des eaux liés à une rupture de conduite mais aussi les bris de glace et autres dommages.

Le mobilier, les biens et les objets dans votre bâtiment ne dépendent généralement pas de l’assurance bâtiment mais de l’assurance ménage.

En cas de dégâts sur votre bâtiment, l’assurance bâtiment vous dédommagera la valeur à neuf des biens endommagés si votre bâtiment n’est pas trop ancien ou soumis à une importante usure.

L’assurance bâtiment est-elle obligatoire ?

L’assurance bâtiment n’est pas obligatoire de partout en Suisse mais seulement dans certains cantons. Voici les cantons dans lesquels l’assurance bâtiment est obligatoire :

  • Argovie
  • Appenzell Rhodes-Extérieures
  • Bâle-Campagne
  • Bâle-Ville
  • Berne
  • Fribourg
  • Glaris
  • Grisons
  • Jura
  • Lucerne
  • Neuchâtel
  • Nidwald
  • St-Gall
  • Schaffhouse
  • Soleure
  • Thurgovie
  • Vaud
  • Zoug
  • Zurich.

A vaud, il y a une spécificité en plus qui est l'assurance incendie obligatoire.

Si vous habitez dans un de ces cantons, l’assurance bâtiment est obligatoire : vous devrez obligatoirement être assuré par l’Etablissement Cantonal d’Assurance (ECA).

Dans d’autres cantons (Obwald, Schwyz, Uri) l’assurance bâtiment est obligatoire mais vous pouvez souscrire à une assurance privée au lieu de l’assurance bâtiment de l’ECA.

Voici les cantons où l’assurance bâtiment n’est pas obligatoire :

  • Appenzell Rhodes-Intérieures
  • Genève
  • Tessin
  • Valais.

Si l’assurance bâtiment n’est pas obligatoire dans votre canton de résidence et que vous êtes propriétaire, nous vous recommandons fortement d’en souscrire une car les dégâts sur un bâtiment peuvent coûter très chers.

L'assurance chose complète aussi l'assurance bâtiment.

Avec quelle assurance compléter l’assurance bâtiment ?

Si vous avez une assurance bâtiment obligatoire et que vous êtes couvert par un ECA, les couvertures représentent la base légale fixée par la loi. Par exemple, l’assurance bâtiment de Berne obligatoire couvre seulement les risques suivants :

  • Incendie (fumée, explosion…)
  • Événements naturels (inondations, tempêtes, grêle, avalanches, chutes de pierre, glissement de terrain…).

Ces couvertures obligatoires sont les mêmes dans tous les cantons où l’assurance bâtiment est obligatoire.

Si vous souhaitez bénéficier d’une assurance avec des couvertures plus complètes et optimales, vous pouvez souscrire en plus de votre assurance bâtiment obligatoire à une assurance bâtiment privée complémentaire afin de vous couvrir aussi en cas de :

  • Bris de glace
  • Vol avec effraction
  • Vandalisme
  • Dégâts des eaux…

Les ECA proposent aussi des extensions à l’assurance obligatoire pour votre bâtiment.

Si vous habitez dans un canton où l’assurance n’est pas obligatoire, nous vous conseillons tout de même de souscrire à une assurance bâtiment auprès d’un assureur privé. Vous pouvez opter pour une couverture de base comprenant les protections contre les risques suivants :

  • Incendie
  • Événements naturels (inondations, tempêtes…)
  • Dégâts des eaux
  • Bris de glace
  • Vol avec effraction.

Et aussi opter pour des assurances bâtiment complémentaires :

  • Une responsabilité civile bâtiment pour être correctement protégé si les dégâts sur votre bâtiment impactent des bâtiments alentours
  • Une protection bâtiment étendue à votre terrain entier et les éléments qui s’y trouvent : votre jardin, les installations extérieures…
  • Une protection pour les installations techniques de votre bâtiment
  • Une protection contre les dégâts causés par des animaux sauvages ou des rongeurs surtout si vous vivez à la campagne.

Pourquoi prendre une assurance bâtiment ? 

Dans les cas où l’assurance bâtiment n’est pas obligatoire dans votre canton de résidence, il vaut mieux souscrire à une assurance bâtiment pour protéger votre bien.

En effet, de nombreux risques naturels existent en Suisse :

  • Par exemple, à Genève et ses alentours (canton où l’assurance bâtiment n’est pas obligatoire), les principaux risques naturels sont des glissements de terrain et des inondations (à cause de l’Arve et du Rhône).
  • Dans le canton de Valais où l’assurance bâtiment n’est pas obligatoire, les principaux risques naturels sont les inondations mais aussi les avalanches.

Ces risques peuvent causer d’importants dommages sur vos bâtiments et vous coûter très chers. Par exemple, un dommage sur un bâtiment causé par un incendie en Suisse coûte en moyenne 30 000 francs. L’assurance bâtiment vous permet d’avoir une protection financière solide en cas de dégâts importants sur votre bâtiment. Vous pourrez ainsi avoir l’esprit plus tranquille concernant la protection de votre capital immobilier.

Qui doit prendre l’assurance bâtiment ?

L’assurance bâtiment en Suisse doit être souscrite par le propriétaire du bâtiment en question. Comme le stipule l’ECA, “Tout bâtiment est assuré au nom du propriétaire du sol”. 

Dans les cantons où l’assurance bâtiment est obligatoire, les propriétaires ont l’obligation de déclarer leur bâtiment auprès de l’ECA et estimer la valeur de leur bâtiment. Dans le cas où l’assurance bâtiment n’est pas obligatoire dans le canton, les propriétaires sont tout de même poussés à souscrire à une assurance bâtiment pour se prémunir d’éventuels dommages.

Qu’est-ce qui est pris en charge par l’assurance bâtiment ?

Les dommages directs et indirects sur le bâtiment sont généralement pris en charge par l’assurance bâtiment sur l’enveloppe du bâtiment mais aussi certaines installations ancrées dans ce dernier. L’assurance bâtiment peut prendre en charge :

  • Les frais entraînés par les dégâts sur votre bâtiment : frais de nettoyage, perte de revenus locatifs, frais de démolition…
  • Les frais de restauration du bâtiment.

Pour les montants pris en charge par les assurances bâtiment, les dégâts sur les bâtiments sont généralement remboursés à leur :

  • Valeur à neuf si le bâtiment n’est pas trop ancien ou soumis à une importante usure et si l’assurance n’impose pas une somme assurée à la valeur actuelle
  • Valeur actuelle pour les bâtiments soumis à une importante dépréciation, usure, ancienneté mais qui a été reconstruit
  • Valeur vénale si le bâtiment a subi une dépréciation importante sans reconstruction.
Posez une question, un expert vous répondra
Votre nom est requis
Il est nécessaire de remplir ce champ