[Sports d'hiver] Les accidents de ski devraient coûter 284,9 millions de francs en 2022

Avec 35 % de sa population pratiquant le ski, la Suisse est l'un des pays à la plus forte concentration de skieurs, et cette tendance s'accroît malgré la pandémie de COVID-19 qui a largement contraint la fréquentation des stations de ski suisses. Toutefois, cette pratique n'est pas sans danger : les accidents de ski ne cessent d'augmenter d'année en année. À l'aube de l'ouverture des domaines skiables suisses, HelloSafe s'est penché sur les dernières données statistiques en termes d'accidentalité de ski et snowboard et de coûts relatifs, mises à disposition par la SUVA.

  • En Suisse, les coûts liés aux accidents de ski s'élèveraient à 284,9 millions de francs pour 2022, soit 5,8 % de plus qu'en 2021.
  • De leur côté, les snowboardeurs accidentés auraient coûté 63,1 millions de francs, à savoir une hausse de 4,9 % par rapport à 2021.
  • Les cantons qui recensent le plus d'accidents de ski et snowboard sont les Grisons (6 842 accidents), le Valais (6 802) et Berne (4 201).
  • Le groupe d'âge qui a généré les coûts d'accidents les plus élevés en 2022 concerne les 45-59 ans, avec des frais s'élevant à 132,2 millions de francs.

Les coûts des accidents de ski devraient augmenter de 5,8 % par rapport à 2021

Après une période de pandémie du COVID-19 et de restrictions sanitaires, les accidents de ski et snowboard et leurs coûts relatifs sont repartis à la hausse en 2021 et en 2022. En témoigne le graphique ci-dessous :

Sources : SUVA, Statistique de l'assurance-accidents LAA

Bon à savoir

Une hausse des coûts d'accidents peut s'expliquer par plusieurs facteurs. Bien sûr, le nombre d'accidents peut jouer un rôle déterminant mais non exclusif dans ce calcul. En effet, on observe depuis plusieurs années une complexification des prises en charge hospitalières liées à des accidents de sports d'hiver et de ce fait des reprises professionnelles plus tardives, faisant ainsi grimper la facture finale.

Les Grisons, le Valais et Berne comptabilisent le plus d’accidents de ski et snowboard en Suisse

Depuis toujours, le ski est un sport traditionnel en Suisse. Cependant, si la fréquentation des stations skiables n'est pas la même dans les différents les cantons, il existe également des disparités cantonales en termes d'accidents de ski et de snowboard comme le montre la carte ci-dessous :

Source : SUVA, 2020 (dernières données disponibles)

Même si ces trois cantons ont affiché de fortes concentrations d'accidents de ski et snowboard en 2020, ces dernières sont largement inférieures à celles des années précédentes et de l'année 2021. Ainsi, l'analyse du graphique ci-dessous montre que :

Sources : SUVA, Statistique de l'assurance-accidents LAA

Les 45-59 ans sont la tranche d’âge la plus coûteuse en matière d’accidents de sports d’hiver : 132,2 millions de francs en 2022

On oublie parfois que la pratique des sports d'hiver sollicite très fortement les organismes, notamment lorsque l'on prend de l'âge. En effet, la fréquence d'accidents et donc les coûts annuels courants qui y sont liés diffèrent selon la tranche d'âge des pratiquants. Il apparaît d'après le graphique ci-dessous que :

Sources : SUVA, Statistique de l'assurance-accidents LAA

Bon à savoir

Cette tendance d'accidentalité démographique confirme le constat du Bureau de Prévention des Accidents, selon lequel le nombre d'accidents impliquant des blessés seniors ne cesse de croître depuis plusieurs années, en raison de leur représentation croissante dans la population suisse et de leur longévité toujours plus importante.


Notre méthodologie

En plus de sa ligne éditoriale experte autour des assurances et produits financiers, HelloSafe propose des sujets plus larges relatifs à la consommation globale en Suisse et dans le monde. Son but est de décrypter certains sujets complexes pour les consommateurs et de mettre à disposition de chacun les dernières informations.

Dans cette étude, HelloSafe s'est penché sur les dernières données statistiques en termes d'accidentalité et de coûts annuels courants afin de faire un point sur les dernières années et d'envisager la future saison qui débutera dans quelques semaines. Pour cela, HelloSafe s'est basé sur des estimations fournies par notre équipe de rédacteurs et d'analystes de données à l'interne, sur les statistiques de l'assurance-accidents LAA et sur les dernières informations publiques et officielles mises à disposition par la SUVA et le Bureau de Prévention des Accidents.

Pour plus d’information sur notre ligne éditoriale, veuillez cliquer ici.

À propos de Hellosafe.ch

Hellosafe.ch est une plateforme de comparaison d’assurances et de produits financiers dont l’objectif est de révolutionner son marché en donnant accès au public suisse aux meilleures offres en un minimum de temps. Le groupe Safe est financé par Blue, une société de capital-risque des technologies de l’assurance. Blue soutient déjà Coover et Réassurez-moi, deux leaders français de la comparaison d’assurance. De fait, ces deux plateformes aident chaque année plus de 10 millions de français à choisir une assurance chaque année. La plateforme de comparaison unique développée par Safe donne accès à des centaines de devis d’assurance sans obliger le visiteur à laisser un numéro de téléphone ou un courriel. Cet outil est l’aboutissement de quatre années d’un travail acharné, et se trouve désormais déployé au Canada, en Belgique, au Mexique et au Maroc. 

Pour accéder à toutes les actualités et publications de HelloSafe, cliquez ici.

Pour toute demande, veuillez contacter :

Nolwenn Abolivier

Nolwenn Abolivier

Chargée des relations presse et de la communication d'HelloSafe Suisse