[Auto] Quels sont les cantons les plus favorables à la voiture électrique en Suisse ?

Alexandre Desoutter Alexandre Desoutter  updated on 30/03/2022

Au moment où la guerre en Ukraine fait flamber les prix des carburants, la voiture électrique, en plein expansion en Suisse, semble être l'alternative "miracle" à la voiture non électrique. Dans ce contexte, nous avons dressé un état des lieux de la voiture électrique en Suisse, en cherchant à mesurer quels cantons sont les plus favorables aux véhicules électriques selon les mesures qu'ils appliquent sur leur territoire.

Cantons romands : Genève et Fribourg parmi les bons élèves, le Valais et Neuchâtel mal classés

Pour dresser ce classement des cantons selon leur niveau d'encouragement des véhicules électriques, un système de points a été élaboré sur la base de trois critères :

  • La proportion de voitures électriques immatriculées dans chaque canton par rapport au nombre d'habitants de ce dernier
  • La taxe moyenne imposée par chaque canton sur les véhicules électriques
  • Le bonus qui peut être déduit de l'impôt sur les véhicules dans chaque canton

Comme on peut le voir, il existe de grandes disparités entre les cantons suisses dans les mesures prises pour encourager ou non les voitures électriques. Parmi les cantons de Suisse romande, Fribourg (5 points) et Genève (4 points) font figure de bons élèves. A l'inverse, le Valais (2 points) et Neuchâtel (1 point) figurent parmi les cantons suisses où les réductions fiscales sur l'impôt sur les véhicules électriques sont les moins fortes.

CantonNombre de points
Saint-Gall6
Fribourg5
Zurich5
Nidwald5
Glaris4
Zoug4
Thurgovie4
Genève4
Jura3
Vaud3
Soleure3
Bâle-Campagne3
Berne2
Argovie2
Uri2
Obwald2
Bâle-Ville2
Schaffhouse2
Grisons2
Valais2
Lucerne1
Schwyz1
Appenzell Rhodes-Intérieures1
Neuchâtel1
Appenzell Rhodes-Extérieures1
Classement des cantons selon leur rapport aux voitures électriques (sources : OFS, Auto Swiss et Swiss eMobility)

Les cantons romands mieux classés que les cantons alémaniques

En observant la carte et en regroupant les cantons romands et alémaniques ensemble, on remarque que les cantons romands obtiennent un score moyen de 3 points, contre 2,8 points pour les cantons alémaniques.

Les chiffres-clés de la voiture électrique en Suisse

7 cantons

... n'appliquent pas de taxes sur les véhicules électriques : Fribourg, Genève, Glarus, Nidwald, Soleure, Saint-Gall et Zurich.

582 CHF

... c'est le montant du bonus déductible de l'impôt sur les voitures électriques le plus élevé de Suisse. Il peut être appliqué dans le canton de Saint-Gall.

2,18 %

... c'est la proportion de véhicules électriques immatriculés dans le canton de Zoug, par rapport à sa population. Il s'agit du rapport véhicule électrique-population le plus élevé en Suisse.

Environ un quart des cantons Suisses exonère les voitures électriques de taxes

La fiscalité appliquée sur les véhicules électriques diverge considérablement d'un canton à un autre. De ce fait, certains cantons taxent de manière significative les véhicules électriques tandis que d'autres exonèrent totalement ces voitures de taxes. À titre d'exemple, le canton d'Appenzell Rhodes-Extérieures impose une taxe de 699 CHF à ces véhicules, tandis que les cantons de Fribourg, Genève, Glarus, Nidwald, Soleure, Saint-Gall et Zurich n'en imposent aucune.

Ces taxes moyennes ont été calculées par Comparis sur la base de 3 modèles de véhicules électriques de classes différentes (Renault Twingo Electric ZEN, VW ID.3 Basis et Audi E- Tron 55 Quattro). Ces données sont issues de simulateurs mis en ligne par les cantons, ou des lois relatives à chaque canton.

60% des cantons proposent un bonus déductible de l’impôt sur les véhicules électriques

Les cantons peuvent encourager la mise en circulation de véhicules électriques en proposant des bonus écologiques déductibles de l'impôt sur les véhicules. Cependant ces bonus ne sont pas obligatoires, et leur montant diffère énormément d'un canton à un autre. Ainsi, certains cantons n'en proposent pas, à l'image des cantons d'Argovie, de Lucerne ou encore de Neuchâtel. À contrario, les cantons de Saint-Gall, de Tessin et de Genève affichent les bonus écologiques les plus élevés, avec des réductions d'impôts respectives de 582 CHF, 456 CHF et 397 CHF.

Ce bonus désigne une réduction fiscale qui peut être appliquée sur l'impôt sur les véhicules (brut) pour certains véhicules uniquement (électriques ou selon les émissions de CO2). Ces données sont issues de Swiss eMobility.

Zoug, le canton suisse avec le plus de voitures électriques par rapport au nombre d’habitants

Quel est le canton suisse où la concentration de voitures électriques est la plus forte ? Il s'agit du canton de Zoug, qui compte ainsi 2,18 voitures électriques pour 100 habitants. Zoug s'affiche ainsi loin devant les autres cantons, puisque Zurich arrive en deuxième position avec "seulement" une proportion de 0,95 véhicule électrique pour 100 habitants.

Si l'on se penche sur le nombre de voitures électriques dans chaque canton, les cantons les plus peuplés arrivent naturellement en tête, du fait de leur population plus élevée. On retrouve ainsi dans les premières positions les cantons suivants :

  • Zurich (14 786 véhicules électriques)
  • Vaud (6 646 véhicules)
  • Berne (6 621 véhicules)

À l'inverse, le canton de Zoug (l'un des plus petits) se trouve en dernière position avec seulement 2 806 véhicules électriques.


Notre méthodologie

Cette étude a été réalisé sur la base d'un ensemble de sources publiques et privées, incluant l'Office Fédéral de la Statistique, Auto Swiss et Swiss eMobility. Le classement des cantons qui favorisent le plus les voitures électriques a été réalisé sur la base de 3 critères : le bonus qui peut être déductible de l'impôt sur les véhicules par chaque canton, le ratio voitures électrique-nombre d'habitants de chaque canton et les taxes appliquées par chaque canton sur les véhicules électriques. Pour plus d’informations sur notre ligne éditoriale, veuillez cliquer ici.

À propos de Hellosafe.ch

Hellosafe.ch est une plateforme de comparaison d’assurances et de produits financiers dont l’objectif est de révolutionner son marché en donnant accès au public suisse aux meilleures offres en un minimum de temps. Le groupe Safe est financé par Blue, une société de capital-risque des technologies de l’assurance. Blue soutient déjà Coover et Réassurez-moi, deux leaders français de la comparaison d’assurance. De fait, ces deux plateformes aident chaque année plus de 10 millions de français à choisir une assurance chaque année. La plateforme de comparaison unique développée par Safe donne accès à des centaines de devis d’assurance sans obliger le visiteur à laisser un numéro de téléphone ou un courriel. Cet outil est l’aboutissement de quatre années d’un travail acharné, et se trouve désormais déployé au Royaume-Uni, au Canada, en Espagne, au Mexique et au Maroc.

Accéder à l'ensemble des cartes, infographies et articles de la salle des nouvelles de HelloSafe

Pour toute demande, veuillez contacter :

Nolwenn Abolivier

Nolwenn Abolivier
Chargé des relations presse chez HelloSafe Suisse