[Santé] Baisse historique des primes d'assurance-maladie en Suisse en 2022, une première depuis 20 ans

Vous pouvez intégrer cette carte sous forme d'iFrame dans vos publications, grâce au code embed disponible sur notre page ressources.

Pour la première fois depuis plus de 20 ans, les primes d'assurance-maladie devraient connaître une légère baisse sur l'ensemble de la Suisse, après une hausse continue depuis le début des années 2000. Depuis deux décennies, le coût de l'assurance-maladie avait en effet connu une hausse moyenne de 2,4% par an.

Quelques chiffres-clés de l'assurance-maladie en Suisse

Cette année, près de 50% des cantons connait une diminution des primes d'assurance-maladie, avec des baisses par canton allant de -2,4% à 1,2% pour les adultes entre 2021 et 2022.

258,90 CHF

APPENZELL RHODES-INTÉRIEURES
Canton avec les primes mensuelles les moins élevées en 2022

373,80 CHF

SUISSE
Le coût moyen des primes mensuelles d'assurance-maladie en 2022

478,20 CHF

GENÈVE
Canton avec les primes mensuelles les plus élevées en 2022

Le coût moyen de la prime d'assurance-maladie pour un adulte sur l'année 2022 en Suisse est de 373,80 CHF. La fourchette des primes de tous les cantons se situe entre 258,90 CHF (Appenzell Rhodes-Intérieures) et 478,20 CHF (Genève) cette année.

Une diminution des primes plus importante en Suisse romande, Genève toujours le canton le plus cher

Si les primes d'assurance-maladie sont à la baisse en 2022 sur l'ensemble du territoire suisse, tous les cantons ne seront pas logés à la même enseigne. Comme l'illustre le tableau ci-dessous, les habitants de Suisse romande profiteront plus de la situation, avec une baisse moyenne de 0,50% des primes dans les cantons concernés pour les adultes :

SuisseVariation moyenne des primes (2021 et 2022)Montant moyen de la prime d'assurance-maladie en 2022
Cantons de Suisse romande-0,50%403,41 CHF
Tous les autres cantons+0,14%358,60 CHF
Comparaison des primes d'assurance-maladie entre les cantons de Suisse romande et les autres cantons
(Source : Office fédéral de la santé publique OFSP)

On relève néanmoins que les cantons de Suisse romande restent encore tous parmi les cantons les plus chers de Suisse en matière d'assurance-maladie :

  • Même avec une baisse de 1,8% de sa prime moyenne d'assurance-maladie, Genève reste encore le canton le plus cher de Suisse, 5 CHF devant Bâle-Ville
  • Parmi les cantons romands, seul le Jura ne bénéficie pas d'une baisse de prime d'assurance-maladie cette année, avec une augmentation moyenne de 0,1%
  • Le Valais et Fribourg sont les cantons de Suisse romande où l'assurance-maladie reste la plus abordable, avec une prime moyenne avoisinant les 355 CHF.
ClassementCantonMontant des primes en 2022Variation des primes entre
2021 et 2022
1Genève478,20 CHF-1,80%
2Bâle-Ville473,70 CHF-2,40%
3Neuchâtel424,80 CHF-0,10%
4Tessin424,00 CHF-0,20%
5Bâle-Campagne422,00 CHF-0,60%
6Vaud418,10 CHF-0,40%
7Jura409,40 CHF+0,10%
8Berne383,20 CHF-0,10%
9Soleure373,20 CHF+0,40%
10Zurich360,60 CHF-0,30%
11Schaffhouse360,40 CHF+0,70%
12Valais355,70 CHF-0,90%
13Freiburg354,50 CHF-0,30%
14Argovie347,80 CHF+0,30%
15Glaris333,00 CHF+1,00%
16Thurgovie331,70 CHF+0,60%
17Saint-Gall330,90 CHF+0,20%
18Lucerne325,10 CHF0,50%
19Grisons321,60 CHF-1,00%
20Schwytz318,60 CHF-0,20%
21Appenzell Rhodes-Extérieures317,90 CHF+0,50%
22Obwald307,20 CHF+1,20%
23Zoug301,30 CHF-0,20%
24Nidwald300,80 CHF+1,00%
25Uri291,20 CHF+0,50%
26Appenzell Rhodes-Intérieures258,90 CHF+0,70%
Classement des cantons suisses par prime moyenne d'assurance-maladie en 2022
(Source : Office fédéral de la santé publique OFSP)

La prime d’assurance-maladie des jeunes adultes en baisse de 1%

Une analyse de l'évolution des primes d'assurance-maladie par catégories d'âge fait apparaître que les jeunes adultes sont les plus privilégiés cette année - avec une baisse moyenne de 1% de leurs primes sur l'ensemble de la Suisse. Ainsi, les 19-25 ans devront débourser en moyenne 263,8 CHF par mois cette année pour l'assurance-maladie, contre 266,4 CHF l'an passé (soit une baisse de 2,6 CHF).

Quant à la prime moyenne d'assurance-maladie des enfants, elle devrait suivre la même tendance que celle des adultes - à savoir une baisse de 0,3% (passant de 99,9 à 99,6 CHF entre 2021 et 2022).

Une nouvelle hausse des primes d’assurance-maladie à prévoir en 2023 ?

La légère baisse des primes d'assurance-maladie en Suisse en 2022 marquera-t-elle le calme avant la tempête ? La question se pose devant l'ampleur des sommes qui ont été déployées par les acteurs du système de santé suisse pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Le total des dépenses liées à la pandémie s'éleverait à 5,482 millards de Francs Suisses depuis janvier 2020, répartis ainsi entre :

  • Les tests de dépistage : 2,642 milliards CHF
  • La vaccination : 1,64 milliard CHF
  • Les traitements stationnaires : 1,2 milliard CHF.

Comme l'illustre le graphique ci-dessous, les coûts ont été répartis principalement entre la Confédération, les cantons, l'assurance-maladie et les assurés. La Confédération a jusqu'à maintenant pris en charge la plus grosse part des dépenses avec près de 3,984 milliards CHF dépensés dans la lutte contre le Covid. Quant aux assurances, elles ont réglé depuis le début de la pandémie 838 millions CHF, contre 298 millions CHF pour les cantons.

La prise en charge de certains coûts par la Confédération tels que les tests ou encore la gratuité de la vaccination peuvent avoir une réelle répercussion sur le montant des primes, et pourrait expliquer en partie cette baisse historique pour cette année. L’évolution des primes pour 2023 sera déterminée «de manière non négligeable par l’évolution passée et attendue de la pandémie, selon des indications du KOF (Centre de recherches conjoncturelles).

new project

Alexandre Desoutter, rédacteur-en-chef chez HelloSafe Suisse :

“Les primes d'assurance-maladie baissent enfin, et c'est une bonne nouvelle pour les consommateurs suisses. En effet, il s'agit d'un poste important dans le budget des ménages, qui n'a cessé de s'alourdir année après année dans tous les cantons. Toutefois, cette baisse ne doit pas être l'arbre qui cache la forêt : en effet, les acteurs de l'assurance-maladie ont été lourdement mis à contribution pour prendre en charge les dépenses liées à la pandémie. Ainsi, il faut s'attendre à ce que les primes repartent à la hausse en 2023”.

Notre méthodologie

Cette étude est basée sur des informations issues de sources publiques et privées. Pour plus d’information sur notre ligne éditoriale, veuillez cliquer ici.

A propos de HelloSafe

Hellosafe.ch est une plateforme de comparaison d'assurances et de produits financiers dont l'objectif est de révolutionner son marché en donnant accès au public suisse aux meilleures offres en un minimum de temps. Le groupe Safe est financé par Blue, une société de capital-risque des technologies de l'assurance. Blue soutient déjà Coover et Réassurez-moi, deux leaders français de la comparaison d'assurance. De fait, ces deux plateformes aident chaque année plus de 10 millions de français à choisir une assurance chaque année. La plateforme de comparaison unique développée par HelloSafe donne accès à des centaines de soumissions d'assurance sans obliger le visiteur à laisser un numéro de téléphone ou un courriel. Cet outil est l'aboutissement de quatre années d'un travail acharné, et se trouve désormais déployé en Suisse, mais également au Royaume-Uni, au Canada, en Espagne, au Brésil, au Mexique et en Belgique.

Pour accéder à toutes les actualités et publications de HelloSafe Suisse, cliquez ici.

Pour toute demande, veuillez contacter :

img 5664

Astrid Roussel
Chargée des relations presse chez HelloSafe Suisse