Comment faire du minage de crypto-monnaies en Suisse ?

Le minage de cryptomonnaies est une méthode de calcul algorithmique qui valide et enregistre les transactions effectuées au sein du réseau blockchain.Vous êtes-vous déjà demandé comment ça fonctionne ? Par quelle méthode les transactions peuvent-elles être enregistrées sur le registre de la blockchain ? C’est grâce au processus de minage, la technologie qui permet aux mineurs, d’incrémenter, de valider les transactions au sein du réseau.

Qu’est-ce que le minage de crypto-monnaies ?

Pour comprendre la définition du minage de crypto-monnaies, il est essentiel d’avoir assimilé le concept de la blockchain. Il s’agit d’une base de données dans laquelle toutes les transactions réalisées depuis sa création sont enregistrées. Ces informations sont partagées par l’ensemble des utilisateurs du réseau. Il n’existe pas d’intermédiaire. C’est un système décentralisé. Ce processus garantit la sécurisation des opérations et l’impossibilité de falsifier les données répertoriées. 

Le terme blockchain signifie « chaîne de blocs » en français. Un bloc est une unité qui rassemble toutes les informations liées aux transactions en attente depuis le dernier bloc validé. Il inclut également l’opération appelée transaction de récompense. Celle-ci représente la rémunération du mineur, c’est-à-dire le paiement octroyé à celui qui valide le bloc. Il reçoit des unités de crypto-monnaie à la suite de son travail. 

Minez de la crypto-monnaie avec notre partenaire Feel Mining et gagnez des récompenses en cryptos

Commencer à miner

Quel partenaire choisir pour commencer à miner de la crypto ?

Le meilleur partenaire pour commencer à miner de la crypto-monnaie en France selon nous est Feel Mining.

Minage Feel MiningCaractéristiques
ProduitSolution d'hébergement de matériel de minage (hébergement aux Etats-Unis actuellement). Notre solution permet de générer des bitcoin régulièrement avec les machines les plus puissantes du marché et sans les contraintes du stockage et de la gestion d’une machine de minage à domicile (bruit, maintenance, coût électrique).
FonctionnementFeel Mining s’occupe de l’expédition, de la mise en service et de la maintenance de votre machine. L'entreprise offre un suivi des machines depuis votre tableau de bord, vous pourrez suivre vos gains, l’état de vos machines et l’évolution de votre hashrate.
Un rapport de votre production minière vous sera envoyé chaque début de mois. Ce rapport est un récapitulatif de votre production de bitcoin sur le mois avec les détails associés à la performance de votre machine. 
Frais 
  • Pas de frais fixe d'abonnement
  • 10% de frais de service sont prélevés sur la production brute en bitcoin tous les mois pour financer la gestion et la maintenance des machines
RendementLa rentabilité des machines de minage dépend de plusieurs facteurs comme la difficulté du réseau Bitcoin, le coût de l'électricité, la puissance de la machine, le prix du bitcoin).
Feel Mining

En phase de marché haussier (mars 2022), une machine XP40 se rentabilise en 603 jours pour un profit net de 660€ par mois en moyenne. (prise en compte des frais de service + frais électrique). 

Dans l'actuelle phase de marché (juillet 2022), une machine XP40 se rentabilise en 1976 jours pour un profit net de 250€ environ, la rentabilité d'une machine est donc à calculer en faisant un bilan sur 2/3 ans minimum. 

Quel sont les 4 objectifs du minage de crypto-monnaies ?

Le minage est l’opération par laquelle les utilisateurs vont assurer l’activité du réseau, ces utilisateurs sont appelés les mineurs. Ils représentent en quelque sorte l’autorité régulatrice de la blockchain. Comme vous le savez sûrement, les cryptomonnaies et les réseaux blockchains ne dépendent d’aucune autorité centrale pour assurer leur fonctionnement. C’est ce qu’on appelle la décentralisation, le réseau appartient à l’ensemble des utilisateurs. Dans le cas de figure de la cryptomonnaie bitcoin, les échanges se font de pair-à-pair c’est-àdire entre deux personnes qui se font confiance. Les mineurs représentent dans une moindre mesure cette entité centrale que l’on peut connaître dans le monde traditionnel.

Le rôle des mineurs est simple, ils assurent la sécurité du réseau grâce à la validation et à l’inscription des transactions dans les nouveaux blocs.

1. La sécurité du réseau

Le minage permet d’assurer la sécurité du réseau en validant et en certifiant les transactions, mais aussi en mettant à disposition de la puissance de calcul. D’ailleurs, on parle souvent de l’attaque des 51%, mais de quoi s’agit-il ?

Pour attaquer le réseau Bitcoin, les attaquants devraient s’emparer de plus de 51% de la puissance du réseau. De manière générale, cela permet de modifier certains blocs déjà minés, de le faire accepter à l’ensemble de la communauté. On imagine difficilement le fait qu’un hacker puisse disposer de plus de 51% de l’ensemble de la puissance de calcul du réseau Bitcoin. Ce qui atteste de la robustesse de la cryptomonnaie bitcoin qui serait « presque » intouchable ou hors de portée.

2. Création des nouveaux blocs

Le réseau va créer et sceller les blocs pour les sécuriser et les inscrire dans la blockchain. Cette chaîne de blocs fait figure de livre comptable accessible à tous. Dans le cadre du système Bitcoin, les blocs sont créés toutes les 10 minutes. Cependant cela varie en fonction de chaque cryptomonnaie.

3. Validation des transactions via le minage

Lors de la validation des transactions, les mineurs vont utiliser la cryptographie et plus particulièrement la technique du hachage.

4. Création de la cryptomonnaie

Dans le cas de figure de Bitcoin, les mineurs sont récompensés et rémunérés de deux manières :

Premièrement grâce aux frais de transaction générés par les transactions qui sont réalisées au sein du réseau.

Dans un second temps, lors de la création d’un nouveau bloc, le système émet 6,25 bitcoins. Le réseau va créer des nouveaux jetons pour remercier le mineur.

Attention

Mais attention, le nombre total de bitcoins ne pourra pas excéder 21 millions d’unités. Pour rentrer plus en détail, il s’agit du concept de « Halving ».

Aujourd’hui plus de 18 millions de bitcoins sont en circulation, nous devrions atteindre les 21 millions d’exemplaires en 2140.

Tous les 4 ans, un halving a lieu, il a pour but de diviser par deux la récompense attribuée aux mineurs. Après l’émission de la totalité des jetons, les mineurs seront récompensés grâce aux frais de transactions.

Sans rentrer dans le détail, il s’agit d’une règle définie dans le protocole Bitcoin qui a pour but d’influencer la règle de l’offre et de la demande.

Vous souhaitez commencer à miner ? Investissez dans le minage de crypto-monnaies en achetant votre propre machine. Notre partenaire Feel-Mining s'occupe de la gestion de votre matériel.

Qu’est-ce que le concept de consensus en minage de crypto ?

Avant de continuer dans le détail de l’aspect technique du minage, il nous semble important de définir le principe de «consensus».

Le consensus associé à une blockchain apporte la garantie que chaque bloc créé, validé et ajouté au réseau soit une version unique. Les nœuds du réseau doivent être en commun accord afin de valider la même version d’une blockchain. Pour simplifier, ce mécanisme de consensus est un audit interne au réseau réalisé de manière systématique et automatique.

Bon à savoir

Pour la cryptomonnaie bitcoin, ce consensus est appelé « la preuve de travail ». Définissons ensemble ce qu’est la preuve de travail dans le domaine de la blockchain.

Le consensus via la preuve de travail consiste à mettre à disposition de la puissance de calcul afin de satisfaire à l’opération décrite précédemment du minage. Que ce soit grâce au GPU (carte graphique, CPU (via le processeur disponible sur la carte mère) ou un ASIC (circuit intégré spécifique pour le minage de cryptomonnaie).

Comment fonctionne le minage techniquement ?

Le but est simple, les mineurs doivent trouver une solution à une énigme difficile grâce à la puissance de calcul d’un ordinateur. Lorsqu’un des mineurs a trouvé la solution à cet algorithme, il est sélectionné pour la création et la publication d’un bloc sur la blockchain. Cette méthode vient de la cryptographie qui a pour but de protéger des messages (confidentialité, authenticité et intégrité), en s’aidant de secrets ou de clés.

Le minage utilise un algorithme de hachage cryptographique pour transformer des données afin d’obtenir un résultat que l’on appelle « l’empreinte ». Il est important de souligner que cette fonction ne va que dans un sens. Les données sont transformées pour devenir une empreinte, cependant vous ne pourrez jamais retrouver les données de départ avec l’empreinte. Ce résultat ne pourra être déchiffré qu’à l’aide d’une clé spécifique de déchiffrement.

Quelques petites règles sont à respecter afin d’obtenir un résultat cohérent :

  • Le résultat ou l’empreinte sera toujours la même si les données d’entrée sont identiques.
  • Si les données d’entrée sont différentes alors l’empreinte finale sera différente.
  • Elle ne peut pas générer deux résultats identiques si les données d’entrée sont différentes

Bon à savoir

Il s’agit d’un processus rapide à sens unique qui assure la sécurité du réseau de façon à ce que les données initiales ne puissent pas être découvertes.

Suite à la phase de hachage, il est impossible de définir l’empreinte, en avance de phase. Ainsi, les mineurs vont devoir calculer une valeur de hachage basée sur le contenu de leur bloc.

Bon à savoir

Par exemple, ils doivent utiliser le numéro du bloc précédent et un numéro supplémentaire sera généré à chaque tentative de résolution de l’algorithme.

Lors du calcul, le mineur obtient un résultat unique caractérisé par une suite de chiffres et de lettres. L’objectif du calcul est de trouver un résultat avec un nombre suffisamment élevé de 0. En fonction de la puissance de calcul totale présente sur le réseau, les participants fixent automatiquement une limite de valeur à ne pas dépasser pour valider le bloc.

Avec quel matériel miner de la crypto-monnaie ?

Est-ce que l’ordinateur d’un particulier peut être suffisant pour résoudre l’algorithme et prétendre à être sélectionné pour la création du bloc ? Quelle est la probabilité de chance ?

Si on se réfère uniquement à la puissance de calcul alors la probabilité d’être sélectionné est vraiment faible voire presque impossible. Tout simplement car le minage est réalisé en majeure partie par des ordinateurs spéciaux nommés « ASIC ». Ils sont construits uniquement dans le but de miner une cryptomonnaie spécifique avec un algorithme déterminé. Il est rare que ce type de produit puisse miner plusieurs cryptomonnaies.

À titre de comparaison, l’ASIC est beaucoup plus puissant et de ce fait beaucoup plus rentable qu’un ordinateur classique. Pour vous donner quelques chiffres, l’ASIC sera entre 100 voire 1000 fois plus puissant que le processeur d’un ordinateur. Par conséquent, les chances d’être sélectionné avec un ordinateur classique sont infimes.

CritèresRIG DE CARTES GRAPHIQUES (GPU)ASIC
FonctionnementIl s’agit d’un ordinateur classique formé de composants informatiques standards mais assemblés de manière à être optimisés pour le minage. Il a la particularité d’utiliser plusieurs cartes graphiques. Grâce à ce système, il est possible de miner avec un pc.Le terme signifie « Application Specific Integrated Circuit », c’est-à-dire circuit intégré spécifique à une application.Il désigne une machine fabriquée uniquement pour le minage.
AvantagesIl est possible de miner toutes les crypto-monnaies grâce à ce système car l’algorithme de calcul peut être modifié.L’ordinateur est très efficace pour le minage de crypto-monnaie. Il possède une grande puissance de calcul.
InconvénientsLa puissance de calcul d’un RIG de minage est moindre que celle d’un ASIC.Ce type d’appareil de minage est assez coûteux à l’achat et ne peut pas être utilisé pour toutes les crypto-monnaies.
Matériel de minage de la crypto-monnaie

Attention

La variable du coût de l’électricité est également à prendre en compte pour déterminer la rentabilité.

Pour être accompagné si vous souhaitez commencer à miner de la crypto-monnaie, consultez Feel Mining.

Comment miner de la crypto-monnaie après avoir choisi son matériel ?

Pour optimiser ses chances de résoudre l’équation nécessaire à la validation d’un bloc, il est essentiel de rejoindre un mining pool.

Ce concept consiste à regrouper de nombreux mineurs qui allient ainsi leurs puissances de calcul respectives. Cette méthode permet d’optimiser les capacités de chacun et d’analyser un grand nombre de possibilités de réponses afin de trouver la valeur correcte rapidement.

La récompense gagnée en cas de validation de bloc est redistribuée entre tous les mineurs proportionnellement à la puissance de calcul fournie par chacun. 

Comment miner de la crypto-monnaie sans matériel ?

Pour miner sans matériel, on peut avoir recours au cloud mining.

Le principe est simple : des sociétés proposent la location de la puissance de calcul d’un serveur cloud.

Ce procédé est accessible aux particuliers. Grâce à ce système, il n’est pas nécessaire d’investir et d’entretenir du matériel. 

Pour prendre part au minage de crypto-monnaie à distance, il convient d’ouvrir un compte spécifique moyennant un investissement initial parfois coûteux. La rémunération est constituée d’une partie des bénéfices réalisés par la plateforme de cloud mining.

Quelles crypto-monnaies miner en 2022 ?

Maintenant que vous savez comment miner des crypto-monnaies, il convient de connaître les plus prometteuses en cette année 2022. La rentabilité peut être appréciée à l’aide d’une calculatrice de minage. Celle-ci prend en compte le prix de la crypto-monnaie, votre matériel et la puissance de hachage. Certains sites proposent également un classement selon les récompenses distribuées par validation de bloc de chaque crypto-monnaie.

Pour vous aider dans votre choix, nous pouvons lister celles qui sont considérées comme les plus rémunératrices en 2022.

  • Bitcoin
  • Ethereum
  • Cardano
  • Monero
  • Grin
  • Litecoin
  • ZCash
  • Dogecoin

Combien rapporte le minage de crypto-monnaies ?

Le minage permet de recevoir une récompense. Celle-ci prend la forme d’unités de crypto-monnaie.

Pour évaluer la rentabilité du minage, il convient de prendre en compte les sommes investies pour miner la crypto-monnaie par rapport au montant de la récompense perçue.

Le système de rémunération est différent selon le type de crypto-monnaie. 

Bon à savoir

Par exemple, le Bitcoin applique une dégressivité appelée communément un halving. Tous les quatre ans, la récompense attribuée au mineur qui a validé les transactions est divisée par deux. Malgré ce système, les revenus des mineurs ne cessent de croître, notamment grâce à l’augmentation constante de la valeur du Bitcoin.

Pour d’autres cryptoactifs, c’est un pourcentage défini à l’avance qui sera versé lors de la validation d’un bloc. Il existe également un modèle qui consiste à verser une commission sur les transactions validées au mineur qui a réalisé le bloc. 

Pour évaluer combien rapporte le minage de crypto-monnaie, il convient de s’attarder sur le cours des différents cryptoactifs. Ils évoluent chaque jour en fonction du marché. Une veille est alors essentielle pour anticiper les plus rémunérateurs. Par exemple, à la date du 31 mars 2022, un Bitcoin est évalué à 42 442.50 euros. Il faut savoir que la validation d’un bloc pour cette crypto-monnaie rapporte environ 6 unités.

Il est intéressant de miser sur les crypto-monnaies à potentiel car le minage est alors plus abordable et moins concurrentiel. L’évolution du cours de l’actif peut permettre une rémunération satisfaisante.

Peut-on miner toutes les crypto-monnaies ?

La validation de bloc, par le principe du minage, ne concerne pas toute les crypto-monnaies. Certaines sont fabriquées selon un autre mécanisme, celui de la preuve d’enjeu.

Dans le protocole « Proof of stake », on ne parle plus de minage. Dans cette méthode, il n’y a pas de calcul à réaliser. Pour valider un bloc, un membre actif du réseau, appelé forgeur, doit mettre en jeu une certaine quantité de jetons en sa possession. La sécurité du système est garantie par le fait que la mise est susceptible d’être perdue si le forgeur n’exécute pas sa tâche. Ce sont les participants les plus riches en jetons qui sont sélectionnés aléatoirement pour gagner le droit de valider le bloc et d’être récompensés pour cela.

Bon à savoir

Pour un rappel des termes spécifiques, consultez notre lexique des crypto-monnaies.

Quels sont les meilleurs logiciels de minage de crypto-monnaies ?

Les logiciels de minage permettent de relier votre puissance de calcul aux données de la blockchain. Ils sont essentiels pour obtenir la preuve de travail. Le choix du logiciel dépend principalement du type de crypto-monnaie que vous souhaitez miner. L’outil CG Miner est très populaire pour miner du Bitcoin. Si vous optez pour l’Ethereum, le logiciel conseillé est alors Claymore.

Des applications sont également disponibles sur votre smartphone pour faciliter le minage de crypto-monnaie. Le principe est souvent de rejoindre un mining pool. Nous pouvons en citer quelques-unes afin que puissiez les essayer :

  • Bee Network
  • Pi Network
  • Eagle Network
  • Fortune Network

Il existe également des plateformes d’extraction de crypto-monnaie. Vous pouvez ainsi bénéficier de tous les avantages du cloud. Nous pouvons vous donner quelques exemples intéressants :

  • Binance : Cette plateforme permet à l’accès à plus de 600 crypto-monnaies différentes. De nombreux utilisateurs lui font déjà confiance.
  • Bitbuy : Il s’agit d’une plateforme canadienne permettant l’échange de crypto-monnaies. L’achat et la vente des crypto-monnaies se fait en dollars canadiens uniquement.
  • Virgo cx : C’est une plateforme canadienne de négociation de crypto-monnaie. Elle est réputée comme très fiable. A noter qu’aucun frais n’est appliqué sur les transactions et les dépôts.
  • E-toro : il s’agit d’une plateforme de trading qui propose notamment des échanges de crypto-monnaies. Le système permet de profiter de l’absence de commissions sur les transactions.
  • Coinhouse : Cette plateforme sécurisée permet d’investir dans différentes crypto-monnaies telles que le Bitcoin, l’Ethereum ou encore le Litecoin. Il ne s’agit là que d’exemples parmi tous les cryptoactifs accessibles via cette plateforme. Elle offre l’avantage de pouvoir régler par carte bancaire.
  • Coinbase : Cette plateforme d’échange de crypto-monnaie propose un stockage sécurisé mais également une assurance qui garantit votre solde jusqu’à 250 000 dollars.

Comment se lancer dans la crypto-monnaie ?

Pour démarrer dans le minage de crypto-monnaies, il est important d’établir une stratégie. 

Dans un premier temps, il faut réfléchir à la crypto-monnaie que vous souhaitez miner. Ce choix peut dépendre du cours de l’actif, de son actualité, des tendances du marché, de la concurrence sur cette crypto-monnaie ainsi que de ses spécificités propres.

Dans un second temps, il est nécessaire de choisir la méthode de minage la plus appropriée à votre situation. Vous pouvez opter pour le minage avec du matériel de type Rig ou Asic. Vous devez alors trouver quel pool mining vous souhaitez rejoindre. Il est également possible de préférer le système du cloud mining. Il est alors judicieux de comparer les offres proposées par les différents acteurs sur le marché.

Quelle fiscalité pour le minage de crypto-monnaie en Suisse ?

En Suisse, les revenus issus du minage de crypto-monnaies et considérés comme un simple gain en capital provenant de la fortune privée sont exonérés de l’impôt sur le revenu.

En ce qui concerne le minage de crypto, il est donc nécessaire de savoir si ces revenus sont issus d’une activité lucrative indépendante. Si tel est le cas, les gains seront taxés comme des revenus d’une activité indépendante imposable. Ici, le revenu imposable est la part de la crypto-monnaie qui provient du minage ainsi que le gain en capital réalisé à la suite de la vente de ces jetons.

Cependant, le statut accordé au minage de crypto-monnaies varie également selon les cantons.

Bon à savoir

Ainsi, les cantons de Berne et de Zurich considèrent toujours l’activité de minage comme une activité lucrative indépendante alors que les cantons de Zoug et de Lucerne déterminent la nature de cette activité au cas par cas.

Qu’est-ce qu’une ferme de minage de crypto-monnaies ?

Une ferme de minage est un lieu qui regroupe du matériel informatique afin de miner des cryptomonnaies dans des conditions optimales.

Le minage est l’action de valider les transactions grâce à la résolution d’un algorithme et de créer les blocs associés à la blockchain. Le but étant de générer une puissance de calcul suffisante pour être sélectionné et pouvoir valider les transactions du réseau afin de gagner la récompense. Les fermes de minage sont le cœur du réseau et c’est grâce à elles qu’il peut fonctionner et se développer de jour en jour.

Un pool de minage permet le rassemblement des mineurs pour augmenter la puissance de calcul. Ce regroupement vise à faciliter la résolution des algorithmes nécessaires au fonctionnement de la preuve de travail.

Pourquoi faire appel à une ferme de minage ?

1. Hébergement des machines

Il faut savoir qu’une machine de minage fait énormément de bruit et produit beaucoup de chaleur.

Ce sont deux freins majeurs pour un particulier qui souhaiterait commencer l’activité de minage à son domicile. La ferme de minage offre des conditions idéales d’hébergement afin de réaliser cette activité.

2. Des configurations idéales

Puisque les équipements sont toujours en marche, il y a la question du besoin en énergie.

Les fermes de minage disposent de plusieurs solutions pour résoudre ce problème :

  • Elles peuvent utiliser de l’électricité verte qui provient d’une centrale hydroélectrique ou de la géothermie. Ces techniques se prêtent bien à l’activité du minage.
  • Elles peuvent également utiliser de l’énergie solaire.

Ces solutions pour disposer d’une énergie verte sont à la portée des entreprises du secteur, mais plus difficile à mettre en œuvre pour un particulier.

3. Le matériel utilisé, les machines de minage ASIC

Les machines ASIC sont conçues pour fournir une puissance de calcul élevée. Elles requièrent une connexion stable pour utiliser correctement l’ensemble de leurs performances. Elles sont optimisées pour un usage intensif et maîtrisent leur consommation énergétique.

Généralement, un ASIC est configuré pour un algorithme donné. C’est-à-dire qu’elle sera en mesure de calculer un seul algorithme. Il faut aussi prendre en considération qu’une machine ASIC à elle seule génère environ 75 à 80 décibels.

Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que le fait de rejoindre une ferme de minage ne va pas influencer la puissance de calcul de la machine. Celle-ci dépendra toujours du modèle sélectionné.

L’avantage de rejoindre une ferme de minage est de placer son matériel dans un lieu qui dispose des conditions optimales pour miner des cryptomonnaies. Vous l’aurez sûrement compris, les fermes de minage utilisent beaucoup d’énergie et dégagent énormément de chaleur. Découvrons ensemble les solutions mises en place afin de réduire ces risques.

Une alternative au minage : le staking de crypto-monnaies

Le staking permet de participer aux opérations de crypto-monnaies par l’intermédiaire d’un contrat intelligent nommé le smart contract. On y immobilise ses actifs afin de prendre part à la blockchain. Tout comme le minage, ce système récompense ses utilisateurs.Le stockage de ses crypto-monnaies permet d’accéder à des avantages.

De nombreuses plateformes vous proposent de conserver vos cryptoactifs contre des rendements intéressants. Ces rémunérations sont versées sous la forme d’intérêts. Ils sont calculés selon le volume et la valeur des crypto-monnaies que vous confiez à la plateforme par rapport à la durée de détention. 

Vous êtes maintenant en possession de toutes les informations essentielles pour comprendre en quoi consiste le minage des crypto-monnaies. Vous connaissez les conditions et les méthodes qui vous permettent d’accéder à cette activité lucrative. Vous pouvez donc vous lancer et commencer à cumuler vos gains.

Posez une question, un expert vous répondra
Votre nom est requis
Il est nécessaire de remplir ce champ